Accueil Petite enfance
Catégorie

Petite enfance

Au rayon « Petite enfance » y a pas à dire les éditions Rue du Monde fait partie des meilleurs ! D’autant plus quand Judith Gueyfier prend la parole 🙂

On l’aime pas à la soupe, on la sur-kiffe !!! Non seulement c’est une illustratrice méga talentueuse mais en plus de cela Judith est une humaine hors paire dont chacun de nous devrait prendre exemple ! Ses yeux sont ouverts sur le monde, et son cœur l’est encore plus. Elle œuvre auprès des réfugiés à Paris, organise des ateliers pour leurs enfants, met en place des expos avec d’autres illustrateurs-artistes dont la vente des œuvres est entièrement récolté pour leur préparer des repas, les habiller, etc… Une femme avec un aussi grand F que H !

Pour en revenir à cette jolie collection parue récemment chez Rue du Monde (dont la ligne éditoriale rejoint l’engagement de Judith) au doux nom de Tip Tap il s’agit là d’un trio de livre tout carton pour « à petits pas, marcher vers le monde ».

Trois livres, trois imagiers qui permettent à l’enfant de découvrir ce qui se passe ailleurs, de développer et enrichir son vocabulaire avec des illustrations tout en couleurs, lumineuses.

Tu voyages comment ? met en image les différents mode de transports en passant par le vélo, la moto, le chameau, le radeau… parce que bouger est le propre de l’homme où que l’on soit.

Tu ressembles à quoi ? met en lumière les opposés de chacun côte à côte que l’on soit grand/petit, plein de rides/plein de joues ou bien chapeauté/enturbanné, afin de montrer que l’on est tous unique et que ces différences nous rassemble.

Tu habites où ? (mon chouchou ^^) permet de voyager sous le toit de chacun, que l’on vive une maison en pierre, sur pilotis, sur des roues, riche ou pauvre, sur la rivière ou bien dans la forêt…

… nous habitons tous sur la terre !

Une collection à découvrir dès 18 mois, à raconter dès 2 ans, à s’inventer des histoires dès 3 ans
et à partager /diffuser, telle une graine à semer, adulte.

Un immense bravo et un coup de cœur sidéral !

30 octobre 2018 0 commentaire
4 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le toboggan c’est un livre petite-enfance, tout-carton, qui donnerait envie de s’amuser même aux plus grands.

Avec ses couleurs délicieusement pop, il nous en met plein la vue et – une fois ouvert – nous entraîne dans toute l’agitation contenue. Excitation, joie, appréhension. Effet grand 8 assuré. Car quand les couleurs sont utilisées pour faire ressentir les ambiances, le graphisme se révèle explosif – géométrie et aplats de couleurs – et le texte entraînant, amusant. Parfois rimé, parfois paradoxal, il s’en dégage en tous cas une musicalité enlevée, dynamique.

Tant mieux, car très vite on réalise le (du moins un des) propos du livre. Quand chaque phrase joue sur l’opposition, on se rend compte que l’histoire ne porte pas uniquement sur ce moment d’adrénaline qu’est la descente en toboggan mais aussi sur les contraires. L’autrice réussit à s’écarter du genre éducatif avec subtilité et voilà que l’enfant apprend en nommant, en regardant, en touchant même – vernis sélectif aidant. En s’amusant en somme.

28 mai 2018 0 commentaire
5 Facebook Twitter Google + Pinterest

On montrant ce livre aux collègues, on voit des yeux ronds d’étonnement et très vite un sourire en coin à peine dissimulé. Car Momo est tout aussi drôle qu’il est original. C’est assez rare d’utiliser la photographie pour illustrer les livres jeunesse. Et voilà un tout-carton qui renouvelle le genre avec inventivité et espièglerie.

Entre imagier et cherche-et-trouve, chaque page de gauche propose aux enfants de trouver trois objets et – élément invariable – Momo, tous les quatre cachés dans l’image page de droite.

Momo c’est ce border collie à l’air sympathique et amusant (conciliant surtout), qui semble -pour nous regarder avec ces yeux là- avoir été appâté avec un bout de sandwich pour chacune des photos. Des mises en scène dans des endroits plus ou moins probables (à la bibliothèque ou encore au manège), aux couleurs vives, relevées et qui donnent un résultat étonnant, détonnant et qui n’en finit pas de nous surprendre et nous amuser.

10 mai 2018 0 commentaire
7 Facebook Twitter Google + Pinterest

Il y a toujours quelque chose d’un peu original dans les livres de Corinne Dreyfuss.

Une des autrice/illustratrice qui sait proposer aux tout-petits (mais pas que) des livres simples et intelligents. Celui-ci est un livre qui se partage. Il peut être mis entre les mains de l’enfant mais le mieux reste quand même de le lire à deux, de le partager.

Car l’histoire – telle que la lira l’adulte – s’adresse directement à l’enfant et lui propose d’interagir avec le livre. De quoi voir le livre comme un jeu et devenir plus tard mordu(e) de lecture. Mais c’est aussi une invitation à s’intéresser à la nature. Mettre les doigts dans la terre, gratter, observer les petites bêtes. Un monde fascinant, fourmillant juste sous les yeux et dépeint avec des couleurs douces, des graphismes épurés. C’est à l’enfant de planter, chasser les fourmis, ramasser les fruits… Un tout-carton interactif et ludique.

25 avril 2018 0 commentaire
5 Facebook Twitter Google + Pinterest

Dans cette nouvelle série, il y a En avant ! et Dans la mer ! Deux jolis pop-ups hyper graphiques, mini format et tout solides pour les petites mains.

Ce sont des imagiers qui présentent en volume tout ce qu’on peut imaginer comme moyen de transport, tout ce qu’on peut trouver sous l’eau. Le tout avec le graphisme épuré d’Ingela P. Arrhenius qui plait bien aux petits. Aplats de couleurs, formes très représentatives et qui n’inondent pas l’enfant de détails, style un peu rétro et surtout tout doux.

Et puis il y a le côté merveilleux des coraux qui jaillissent, poissons qui nagent et autres métros qui surprennent. Deux albums à mettre entre toutes les petites mains.

 

5 avril 2018 0 commentaire
4 Facebook Twitter Google + Pinterest

Il est de ces livres qui fonctionnent comme des poèmes. Celui-ci est d’une douceur et d’une tendresse plutôt rares. Il y aurait presque un côté Prévert.

Delphine Chedru offre aux tout-petits un voyage rêveur et hors du temps avec son style résolument graphique et plutôt épuré, quasi-géométrique parfois. À l’intérieur des pages, c’est à une rencontre par avion interposé à laquelle on assiste. Le lecteur/la lectrice suit cet avion offert à un petit garçon puis lancé en l’air – les pages comme autant de photographies du voyage.

L’avion est rouge et rapide et ne touche jamais terre – du moins c’est ce que croit le narrateur quand l’enfant réalise qu’il y a eu quelques péripéties en chemin. D’ailleurs même le texte, dans ses répétitions, fait comprendre l’aller-retour.

À lire comme une ritournelle aux tout-petits.

12 février 2018 0 commentaire
6 Facebook Twitter Google + Pinterest

Ahhh la langue française ! On l’aime notre langue, si riche, si complexe.
Mettez-vous deux secondes dans la peau d’une personne l’apprenant tiens ! juste deux secondes (ou deux/trois minutes c’est mieux ^^) et sous vos yeux : des expressions ou groupes de mots en français. Personnellement ça m’a rappelé mon arrivée dans le sud de la France, à Marseille quand j’ai entendu pour la première fois « Déguin » ou bien encore « Bouche de vieille » et « Cul cousu » j’vous dis pas, mon imagination a fusé…

Vous l’aurez compris, ce petit livre met en images ces (groupes de) mots imaginés/imagés de notre langue (pas celle que l’on tire à son enquiquineur de voisin non ! celle que l’on apprend – vous me suivez ? ^^) On y vient, on y va…

Comme le pain perdu, égaré dans la forêt et qui tel le petit poucet sème ses miettes pour retrouver son chemin, le pied de nez qui en a réellement un, ou bien encore la poule au pot assise sur le pot, etc…

Les jolies illustrations d’Aurore Petit à la fois comique et poétique offrent un imagier surréaliste qui invite petits et grands curieux à imaginer bien au delà de ces pages… Qu’est-ce qu’on l’aime ce petit livre, il a tout d’un grand 🙂

A offrir sans modération lors d’un repas entre potes, à votre neveu qui vient de découvrir le double sens; à déposer dans vos p’tits coins pour entendre glousser son visiteur…

Gros coup de cœur !

16 janvier 2018 0 commentaire
6 Facebook Twitter Google + Pinterest

Voilà, nous y sommes, déjà le 24 décembre !

Bonjour Père Noël vient après Bonjour docteur, Bonjour facteur et Bonjour pompier. On y retrouve le même rythme enlevé, le même comique de répétition mais cette fois-ci le métier est un peu plus inattendu.

D’ailleurs ce n’est pas n’importe quel Père Noël dans les pages de ce livre. Celui-ci est tête-en-l’air mais généreux et débrouillard. Car à chaque animal qu’il rencontre, le Père Noël réalise qu’il a déjà distribué la dernière maison de poupée, pas prévu suffisamment de balançoires… Heureusement, ce Père Noël là, en plus d’être attentif aux autres, est plein de ressources. Et voilà qu’il retire et découpe son chapeau pour le transformer en maison de poupée, se sépare de son pantalon et le suspend en balançoire improvisée. Un Père Noël altruiste et 100 % recyclage en somme – pendant que les rennes, eux, piquent les chaussettes pendues aux fenêtres.

Et nous, voyant ce Père Noël généreux un peu plus dépouillé à chaque page, de se demander comment va finir tout ça. Forcément, on est pas déçu(e)s… Un juste retour des choses plein d’humour.

24 décembre 2017 1 commentaire
6 Facebook Twitter Google + Pinterest
Articles suivants