La Soupe de l'Espace Suivez-nous sur Facebook !
  • Archives
  • avril152010

    Cadavre Exquis / Pénélope Bagieu

    Posté par dans la catégorie BD

    Pénélope ! Pénélope Bagieu… Si vous avez entre 15 et 35 ans, que vous êtes « une nana, une vraie ! » et que vous ne connaissez pas (encore) vous allez l’adorer ! Elle a tenu au tout début de sa carrière d’illustratrice une petite rubrique sur madmoiZelle (Pénélope Jolicoeur) avant d’être rattrapée par le succès… En parallèle de son blog, elle a déjà plusieurs livres à son actif la jeune damoiselle : les aventures trépidantes de « Joséphine », « Ma vie est tout a fait fascinante », etc…

    « Cadavre exquis » (qui sortira demain ;)nous raconte la vie de Zoé, 20 ans…

    Zoé a un boulot pas drôle : elle est hôtesse d’accueil dans les salons – de l’automobile ou du fromage – et doit faire des sourires en restant debout toute la journée avec des chaussures qui font mal aux pieds. Le jour où elle rencontre Thomas Rocher, écrivain à succès, la vie semble enfin lui sourire. Mais pourquoi Thomas ne sort-il jamais de son grand appartement parisien ? L’amour peut-il vivre en huis clos ? Et quel est dans cette histoire le rôle d’Agathe, la belle, froide et machiavélique éditrice de l’écrivain ?

    Cadavre Exquis — 128 pages — est une bande dessinée écrite et dessinée par Pénélope et franchement… j’ai été happée ! C’est drôle (oui) mais parfois pas si loin de notre quotidien que ça nous fait un peu moins rire d’un coup. Quant à la fin, c’est drôle et vicieux à la fois (gnac gnac gnac)

    Et c’est signé chez Gallimard, moi je dis Chapeau bas m’zelle Pénélope !

    Cadavre Exquis
    Pénélope Bagieu
    Gallimard – Bayou / 17 euros

  • avril132010


    Photo du blog « le coin de Juliette »

    C’est frais, c’est drôle, c’est aux couleurs de la saison… C’est le dernier album/Bd illustré de Juliette Boulard :) Son univers me séduit à chaque fois !!!… Vous vous souvenez ? C’est l’auteure de « A la maternelle », « Ginkgo-Petites histoires pour la nature » (ed. Café Creed - A découvrir de toute urgence !) mais a également illustré « Les petits experts », « La crinière de monsieur Lion » (j’aime beaucoup celui-ci aussi) …

    « Jérôme le petit bousier a un devoir à rendre sur les fourmis rouges (pas facile !). Mais Jérôme et les devoirs… Il préfère aller jouer avec ses copains (ça se comprend non ?) Ensemble, ils remettent à l’eau un vieux bateau échoué et partent à l’aventure ! Mamamiah ! Ils échouent sur une île… L’île des fourmis rouges ! Les « pour de vraies ». Mais comme vous le savez sans doute, les fourmis rouges aiment le sang… comment nos aventuriers vont-ils s’en sortir ?… »

    Photo du blog « le coin de Juliette »

    Le texte de David Cali est drôle et frais. Une bande dessinées qui ravira petits et un peu plus grands ;)
    Personnellement je l’ai lu à mon fils de (bientôt) 5 ans. Il a adoré et attendait à chaque page ce qui arriveraient à ces trois camarades de jeux d’un soir…

    Jérôme et les fourmis rouges
    Davide Cali et Juliette Boulard
    Editions Sarbacane – 12 euros

  • mars132010

    Oyez Oyez Viendez !

    Posté par dans la catégorie Dédicace

    Né en 1973, Anthony Pastor a reçu une formation Arts plastiques à l’Université de Paris 8, puis fait l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris. En dehors de quelques participations à des fanzines, il délaisse le dessin pendant une dizaine d’années pour travailler dans le milieu du théâtre (décors, écriture).

    Son premier livre, Ice Cream, paraît à L’An 2 en 2006 et bénéficie du label « Attention talent » d’une chaîne de livres (je ne citerai pas…).

    Suivront Hotel Koral en 2008 et…

    Las Rosas en janvier 2010 ! Tout ça pour vous dire que…. que…

    Anthony Pastor est à la soupe cet après-midi : de 14H à 19H :) pour une belle rencontre et une séance de dédicaces !!!

  • mars32010

    Las Rosas – Anthony Pastor

    Posté par dans la catégorie BD, Dédicace, Rencontres

    Amis lecteurs de ce blog,  je dois vous faire une confidence : c’est la première fois que je verse une larme à la lecture d’une bande dessinée… Certains vont me trouver une fois de plus un peu trop sensible, disant que j’ai la larme facile, mais je vais vous livrer ici le comment du pourquoi. J’avais très rapidement parlé de Las Rosas il y a quelques semaines, mais je prends le temps d’en parler un peu plus longuement, car on a une super nouvelle qui accompagne cette chronique !!

    Allez, je vous en parle à la fin de l’article (je sais, c’est sournois, mais ça vous obligera à le lire jusqu’au bout – Gniark gniark)…

    Las Rosas, c’est d’abord et visuellement un bel objet, un beau pavé de 320 pages. C’est une BD absolument immense, et franchement je pèse mes mots, d’une très grande générosité, à l’image des gens qui habitent la région où se déroule Las Rosas. 320 pages que l’on découvre lentement, en prenant le temps, qui distille son parfum au fur et à mesure de sa lecture…

    Las Rosas, c’est aussi un très beau cadeau… parce que des Bandes-dessinées comme ça, il ne nous est pas permit d’en lire beaucoup. Je ne vous livrerai rien de l’intrigue, je vous plante juste le décor…
    Un petit bourg paumé entre le Mexique et les Etats-Unis, dont l’unique attraction est une station service qui permet aux nombreux poids-lourds et à quelques touristes paumés de poursuivre leur route. Dans cette station-service, où ne vivent que des femmes, les hommes sèment le trouble et la confusion, mais ils seront aussi au cœur d’un magnifique dénouement… On y suit le parcours de Rosa, une belle jeune femme à vif, qui va vivre quelque temps au milieu de ce petit monde, après que le Shérif l’y ait déposée,  de manière à échapper un destin plutôt macabre…

    Le récit est simplement hallucinant : on bascule tout en légèreté d’un personnage à un autre, pour découvrir une intrigue se dévoiler petit à petit. Les dialogues sont géniaux, et servent à merveille la psychologie des habitants de Las Rosas. C’est très cinématographique, on a l’impression en la lisant d’être au milieu d’un des meilleurs Almodovar, des vagabondages de Wim Wenders, et des relations tempétueuses des héros des films de John Cassavettes, rien que ça :) Je vous jure qu’à la lecture de la BD vous comprendrez mon émotion…

    Et la bonne nouvelle dans tout ça ?? Eh bein c’est qu’Anthony nous fait l’immense plaisir de venir à votre rencontre, et de dédicacer ces œuvres (on vous reparle de ses autres BD tout bientôt). Si c’est pas chouette ça ? :) Alors alors, ça se déroulera :

    Le samedi 13 mars, de 14 à 19h, à la librairie. Tadaaaaa !!!

    (pour les matinaux qui ne pourraient pas être là l’après-midi, mais qui souhaitent quand même se faire dédicacer la bd, vous pouvez passer le matin, et récupérer votre exemplaire dédicacé quelques jours plus tard !). Et pour ceux qui oublieraient la dédicace, vous inquiétez pas, on vous enverrai une piqûre de rappel par mail dans quelques jours… ;)

  • février42010

    Soleil a rendez-vous avec la lune…

    Posté par dans la catégorie Albums, BD

    Hier soir, bien au chaud sous la couette (oui, je raconte ma vie…) j’avais ma petite sélection d’albums à lire avant de retrouver les bras de Morphée (parait-il musclés !? hihii…) Lorsque Petit Pierrot est arrivé entre mes mains j’étais comme qui dirait un peu sceptique… Quoi ? oui ! le prix : 17,50 euros tout de même… Mais une fois sous mes yeux, c’est page après page que je me suis retrouver au creux de la lune, accompagnée de Pierrot et son ami l’escargot… Je n’ai pas pu le lâcher ! Les expressions de notre duo sont attachantes, les illustrations sont sublimes (un sacré coup de crayon le monsieur !), et les textes… Poésie, humour, émotions, philosophie : un bijou ! Qu’il est BEAU !

    croquis © Alberto Varanda

    Le grand Alberto Varanda (pour les cours de rattrapages c’est par là !) a créé là un petit personnage des plus attendrissants, si touchant… Après lui avoir consacré un blog, il arrive aujourd’hui chez Soleil (l’éditeur !)

    Petit Pierrot, c’est un petit bonhomme au look très actuel (j’adore son style ! je crois que mon fils va y venir…) qui a la tête dans la lune; il est accompagné d’un petit escargot, qui lui a bien les pieds sur terre (enfin… le pied)…

    Strip après strip (comprenez par là, une petite histoire qui se déroule sur quelques cases ou une page au maximum) on s’attache à ce binôme. Des aventures magiques mais aussi surréalistes, toutes empreintes de sensibilité, bercée par une douce naïveté qui nous replongeant au cœur de l’enfance ! Pour celles et ceux qui aimerait faire la connaissance de ces deux personnages avant de les inviter chez eux, suivez le guide

    Petit Pierrot / Décrocher la lune
    Alberto Varanda
    Editions Soleil – 17.50 euros

  • février42010

    Quelques bd’s pour se réchauffer

    Posté par dans la catégorie BD, Divers

    Amis bédéphiles, je sais… la soupe manque cruellement à ses devoirs et a complètement oublié de vous faire partager ses derniers arrivages en BD. Une sélection d’autant plus importante que la librairie va fermer son couvercle pour 2 semaines. Désolés par avance à ceux qui ne pourraient venir qu’à cette période, mais comme tout le monde nous avons besoin de relâcher un peu…. pour mieux vous revenir :)
    Bref, voilà ci-dessous quelques titres à vous mettre sous la dent :)

    Un ovni, un vrai, tant dans le style de l’illustration que dans la manière de transposer le récit. Bienvenue dans la vie de Gert, au cours d’une nuit d’ivresse des plus inoubliables. Un pari réussi assez incroyable, celui de réussir à nous immerger dans une ambiance complètement irréelle, et pourtant bien là, où les voix se croisent, où des discussions sans queue ni tête prennent un vrai sens. Parfois très drôle et joyeux, parfois beaucoup plus triste, mais toujours personnel, une oeuvre qui ne ressemble à aucune autre, mais qui sans aucun doute vous parlera…

    Les Noceurs – Brecht Evens
    Actes Sud BD – 22 Euros

    Un « western tortilla à l’eau de rose », tel qu’il est présenté par l’éditeur. Et bien Las Rosas, c’est bien plus que ça, c’est l’histoire de la belle Rosa, qui vit dans la ville des « Los Mujeres », à la frontière du Mexique et des États-Unis où l’on pourra suivre le quotidien de ces quelques femmes extraordinairement ordinaires… Graphiquement, c’est juste incroyable :) C’est d’une sacrée maitrise, malgré un découpage séquentiel très simple. C’est peut-être aussi le tour de force de cette magnifique bd (et de circonstance nous concernant, étant donné la destination de nos vacances prochaines), celui de réussir à rendre de manière intense et dramatique des destins de prime abord très banals…

    Anthony Pastor - Las Rosas
    Actes Sud – Editions de l’An 2 - 20 euros

    Le 5ème tome des aventures de Jérôme d’Alphagraph, ou comment s’évader aux confins de l’imaginaire et de découvrir le métier de libraire comme vous ne l’avez jamais vu ! C’est drôle, c’est plein de sagesse, mais jamais moralisateur, ça ressemble à un voyage initiatique et pourtant c’est assez universel. Bon, bien sur, vu qu’on est libraires ça nous parle beaucoup, mais franchement c’est super sympa, accessible ; le format est bien chouette, et en plus c’est un bon éditeur. Que voulez-vous de plus ? :)

    Jérôme et la route – Marie Saur & Nylso
    Editions flblb – 15 euros

    Du vitriol, et pas à l’aspartam, hein ? Le venin de Winshluss bien connu de la revue Ferraille, qui nous revient ce mois-ci. Une superbe réédition, rehaussée de nombreuses pages, affublée d’un poster infiniment joyeux et qui vient joliment décorer les murs de la chambre du nouveau-né (euh, c’est une blague hein ? c’est vraiment pas pour les enfants !!). Bref, une belle occasion de replonger dans l’univers déluré d’un graaand monsieur de la BD. (et si vous connaissez pas encore son Pinocchio, faut vous jeter dessus vite vite vite !!!)

    Welcome to death club (nouvelle édition) – Winshluss
    Cornelius - 21 euros

    On continue, pour les plus jeunes, histoire de pas faire de jaloux, et juste pour vous signaler, même s’il est sorti il y a déjà quelques semaines, le tome 2 d’Amulet, dont nous avions déjà parlé ici, et qui confirme encore une fois le grand talent de Kazu Kibuichi pour nous livrer une histoire épique dans le récit, et servi par un superbe coup de crayon !!! Ne passez pas à côté de la série, ça s’adresse à tout le monde :)

    Amulet livre 2 : La malédiction du gardien de pierre – Kazu Kibuichi
    Akileos - 12 euros

    Enjoy !!!

    http://www.editionsdelan2.com
  • janvier252010

    Billy sous la pluie…

    Posté par dans la catégorie Video

    Vu le temps d’aujourd’hui, rien ne vaut une petite vidéo… voici donc la publicité pour Billy Brouillard de Guillaume Bianco dont l’album figure dans la sélection officielle du festival d’Angoulême 2010 ! Animation réalisée par le studio B&C (à découvrir et suivre de toute urgence…)

  • janvier122010

    « Révélation Blog – Festival d’Angoulême 2008″, voilà ce qui est indiqué sur le bandeau bleu (au cas où vous ne l’auriez pas vu ;)) et qui m’a poussé à kidnapper cette bande dessinée (je crois qu’il me faut une cure de désintoxication… le net, les livres… Docteur ? c’est grave ?)… Une fois seule à la maison, en catimini et après cette dure journée la tête dans les cartons, moi j’vous l’dis : « finir la journée au milieu des bulles ça fait un bien fou ! »

    Regardez un peu…

    C’est pas beau ça ? Franchement !?… La mise en page, les personnages, l’ambiance… « Aseyn, BRAVO ! » Je ne sais pas si vous connaissez, mais je trouve que ce jeune talent à quelque chose de Nicolas De Crecy (Si vous ne connaissez pas je vous recommande vivement « le Bibendum Céleste » et, plus adulte : « Léon la came », complètement fan… Et si je vous parle des Triplettes de Belleville… Ce n’est pas lui (ok ^^) mais beaucoup inspiré tout de même par l’Artiste… J’adÔre De Crécy !!!)

    En ce qui concerne l’histoire… Il s’agit d’une aventure, celle d’Edward (c’est lui, ci-dessous)

    Passionné depuis toujours par les super-héros, il participe, un jour, à un concours (de dessin)… il gagne ! Quoi ? le pouvoir de voler ! Waouuuuuuuuh (dans les airs hein ! pas dans les supermarchés !!!)
    « Abigaïl, une aventure d’Edward le Héros super » c’est aussi une histoire d’amour avec de l’action, du suspens et un méchant avec lequel il va se battre pour… vivre en héros super ! Siiii…

    Abigaïl une aventure d’Edward le Héros super
    Scénario : Aseyn  – Couleurs : Singeon & Aseyn – Dialogues : Aseyn & Wandrille
    Éditions Warum – 16 euros

    Dans la même collection, Collection Heromytho, retrouvez également : « Ultimex le mauvais oeil » par Gad & « Psychanalyste du super héros » par Reuno et Wandrille.

    Related Posts with Thumbnails