Accueil Adulte Stone Junction * Jim Dodge

Stone Junction * Jim Dodge

écrit par Laura 22 novembre 2017

Édité pour la première fois en 1989, traduit en 2008 par les éditions Le Cherche Midi, Stone Junction est à nouveau disponible aux éditions Super 8 (avec une très belle couverture colorée !).

En fait, je ne connaissais pas du tout ce livre, mais les affiches qu’on a reçues en même temps, qui sont des citations du roman, m’ont intriguée (il y a a sans doute aussi eu le fait que Jean m’ait tout de suite dit « c’est trop bien » ou quelque chose comme ça).

Difficile de résumer Stone Junction, qui fait tout de même un peu plus de 700 pages, sans trop dévoiler de l’histoire.

Daniel nait alors que sa mère, Annalee, n’a que seize ans. Sans attaches, ils sont recueillis, presque malgré eux, par l’AMO : l’Association des Magiciens et Outlaws. Ils y trouvent leur place, et Daniel grandira en absorbant les savoirs multiples, originaux et improbables des différents membres, de la pêche à la métamorphose, en passant par la médiation.

Ce livre, c’est donc l’histoire de Daniel, de la façon dont il va grandir, dans ce monde à part, et celle dont il se dévouera à un seul but : résoudre le mystère autour de la mort de sa mère.

A la fois roman fantastique, roman d’apprentissage, roman d’aventures, roman poétique et à peu près plein d’autres choses : on se délecte de Stone Junction. Heureusement qu’il fait 700 pages, parce que moins aurait été trop peu. On retrouve l’euphorie de la lecture : j’aurais du mal à le qualifier de page-turner (parce qu’il ne fonctionne pas avec ces mécanismes faciles qui sont sous-entendus dans l’expression) mais les effets sont les mêmes, on pourrait par exemple mettre un autocollant « nuit blanche garantie » sur la couverture.

Bref, Stone Junction si on en croit sa quatrième de couverture c’est une « œuvre culte de la contre-culture américaine, roman d’apprentissage survolté (…), un de ces rares ouvrages authentiquement magiques, capables de changer la vie de leur lecteur ». Je ne peux que confirmer : vous sortirez repu – de lecture, mais aussi de vie.

Vous aimerez peut-être

1 commentaire

ktl 22 novembre 2017 at 9:46

Tu nous le vends bien ! j’ai envie de le lire maintenant (pourtant, il est gros !)

Répondre

Laisser un commentaire

*