La Soupe de l'Espace Suivez-nous sur Facebook !
  • En ce moment sur le BLOG
  • juin21

    *Concours estival *

    Posté par dans la catégorie Concours

    lectureVacances

    (c) « Monsieur Hulot à la plage«  de David Merveille, Rouergue 2015

    Voilà ! Nous sommes sur la route des vacances. Le chef de soupe conduit, notre Jojo de 10 ans (très prochainement) bouquine sur la banquette derrière. Nous nous étions posés la question : « Quand est-ce que nous sommes partis en vacances, loin, la dernière fois tous les trois ? » L’an passé nous sommes partis en voyage de noce (parce que oui, nous nous sommes dit oui l’année dernière ^^), l’année d’avant j’étais malade, c’est donc début 2012…

    A l’heure où vous lirez ce petit post nous serons donc sur les routes, en camion, tous les trois, direction le Portugal :) Deux semaines de vacances, d’aventure, d’imprévus (d’ailleurs nous n’avons RIEN prévu ^^). Mais ne vous inquiétez pas la soupière reste ouverte tout l’été (bientôt les horaires estivaux) avec trois croûtons du tonnerre !.

    Pour en revenir au sujet principal de ce post : le concours, on s’est dit que cette année on allait vous proposer un concours sur tout l’été (jusqu’à fin août). Alors ! Qu’est-ce que ce concours ?

    Il vous suffit, tout simplement, de nous envoyer UNE carte postale (kitch : on adore ^^) de l’endroit où vous partez, ou restez 😉 :

    La soupe de l’espace
    * Concours estival *
    9 avenue des îles d’or
    83400 Hyères

    Un tirage au sort est prévu le 5 septembre, lors de la prochaine dédicace en soupière, par la main de la grande Emmanuelle Houdard !!! Quant aux cadeaux, faites nous confiance on saura vous gâter !…

  • juin19

    Kitty Crowther à la soupe !!!

    Posté par dans la catégorie Avis !

    Autant le dire tout de suite, on est pas peu fiers de la recevoir, la grande Kitty (elle est petite pour de vrai ^^). Nous sommes très heureux également de vous  permettre de la rencontrer, en ce samedi 20 juin (oui : demain), promesse d’un bel été à venir. La lauréate 2010 du prestigieux prix Astrid Lindgren nous fait l’immense joie de venir à la soupe pour une belle journée de rencontre/dédicace, que je vous invite chaudement à ne louper sous aucun prétexte (ni le baptême du petit dernier, ni l’anniversaire de l’avant-dernier, ni l’envie soudaine de faire un plouf sur les plages avoisinantes parce qu’elles seront toujours là demain, elles…). Si on insiste autant c’est parce que non seulement son travail (texte/illustration) très singulier touche, émeut et qu’il serait vraiment regrettable de ne pas rencontrer ce chouette bout de femme, si pétillante, lumineuse.

    url
    (c) Kitty Crowther

    Allez, on vous laisse ! Kitty est arrivée cet après-midi et autant vous dire qu’on compte bien lui faire découvrir la douceur de notre méditerranée et les joies d’habiter le sud ce soir, avant qu’elle ne vous rencontre demain 😉

  • juin18

    La date approche !

    Posté par dans la catégorie Dédicace

    Kitty Crowther est sur le blog, dans la vitrine et j’entends dire que son vaisseau spatial va la déposer en soupière très bientôt ! Elle arrivera dès 10 h samedi et sera là toute la journée pour vous rencontrer ! Viendez les gens :)

    DSC03604

    10300156_10152918310026334_4839435958597567089_n

    Et toi, tu seras au rendez-vous samedi 20 juin, dis ?

  • juin18

    DSC03590

    Le nouveau Liniers est aux frontières de l’album, de la bande-dessinée et de la première lecture. Je connaissais l’auteur pour Macanudo, sa chouette bande-dessinée plutôt adulte mais quelle belle surprise de le voir s’adresser à un public jeunesse.

    Ce livre, qu’on imagine autobiographique, met en scènes deux sœurs un samedi. Et c’est bien connu, le samedi tout est meilleur, c’est la même chose mais le goût est meilleur. L’aînée entraîne sa petite sœur Clémi à l’extérieur pour lui montrer tout l’amusement que renferment les jours pluvieux. Une fois bien habillées, elles s’élancent, l’une enthousiaste, l’autre plus timide, à la conquête du dehors, rythmée par les moments de la journée.

    DSC03596

    On retrouve avec douceur tout cet émerveillement dont sont capables les enfants, une jolie relation entre ces deux fillettes, une petite sœur qui est encore dans l’apprentissage du langage et dans la peur de l’orage et une plus grande qui prend très à cœur son rôle d’aînée, de protectrice.

    DSC03593

    Pour une première lecture c’est un texte court, en bulles, qui s’amuse des déformations, incompréhensions de langage et fait la part belle aux onomatopées. À mettre entre toutes les petites mains qui préfèrent lire au sec au lieu de jouer sous la pluie !

    commandeshop

  • juin17

    Le chef dans la mare !

    Posté par dans la catégorie On parle de nous

    Invité coup de gueule/coup de cœur de la Mare aux mots, chouette blog spécialisé en littérature pour vos têtards, et grands canards, notre chef de soupe n’a pas eu (une fois de plus !) sa langue dans sa poche et s’en est donné à cœur joie ^^ … C’est aussi pour ça qu’on l’aime (et moi encore plus ^^)

     mareMots2

    Cliquez pour découvrir le pavé de Jean dans la mare…
    Merci à Gabriel pour l’invitation.

  • juin16

    DSC03585

    Nous connaissons le petit chaperon rouge et nous connaissons Clotilde Perrin (oui oui souvenez-vous on en a déjà parlé ici et ), on s’impatientait donc de connaître l’album La Petite Sœur du chaperon rouge, qui les réunit. Au moment de fermer le livre, je peux affirmer que je suis définitivement conquise, tant par l’histoire que par les illustrations. La couverture seule avait suffit à m’allécher, certes. À la lecture du titre, à la vue de la colère des personnages, je m’attendais au meilleur.

    L’histoire nous projette quelques années après le conte dont nous avons tant entendu parlé. Le chaperon rouge doit avoir une vingtaine d’années, a troqué sa robe pour un jean moulant et roule en scooter. Quant à sa petite sœur, Carlotta, têtue, passionnée et casse-cou, elle découvre peu à peu la forêt en compagnie d’un vieux loup édenté, plus très grand ni très méchant. L’histoire bascule au moment où le chaperon rouge et mère-grand décident cupidement de raser la forêt pour construire un parc d’attractions. Carlotta entre donc dans une colère folle et décide de tout mettre en œuvre pour sauver sa forêt ainsi que les fées, Charles Perrault, Raiponce et autres nains qui y vivent. Mais y arrivera-t-elle ? Et par quel moyen ?

    DSC03564

    Grands et petits, vous vous régalerez de cet album pour l’univers des contes détournés avec humour, pour la force de cette toute petite Carlotta, pour l’intrigue qui tient en haleine, pour l’arrière-plan éco-responsable et pour le mariage parfait du texte et de l’univers fourmillant de Clotilde.

    commandeshop

  • juin15

    Pour la gloire * James Salter

    Posté par dans la catégorie Adulte

    Mel l’a évoqué par ici : on vous a concocté une petite sélection de livres et autres objets à offrir à un heureux Papa dimanche prochain.

    Dans la sélection, il y a ce livre, Pour la gloire, de James Salter. C’est le premier roman de cet auteur américain qui a aujourd’hui plus de 80 ans et autant vous dire qu’il n’a pas pris une ride !

    gloire1
    L’action se déroule pendant la guerre de Corée. Cleve, pilote expérimenté, arrive en Corée du Sud comme tous les autres pilotes, avec une seule ambition : devenir un as en abattant cinq avions ennemis. Petit à petit, la compétition entre les pilotes s’intensifie, certains accumulant les victoires, alors que d’autres ne parviennent même pas à engager le combat.

    gloire2

    L’intrigue est simple, mais riche en émotions. Pour commencer, il y a les scènes de vol et de combat, que Salter décrit avec une très grande force évocatrice – on se croirait presque dans l’avion. Puis, il y a les phases plus calmes, où c’est la vie intérieure de Cleve qui prend le dessus. Son ambition, sa jalousie et la tentative de justifier son souhait de devenir un as au regard des autres. Car le thème du roman est bien là : qu’est-ce qui peut pousser un homme à s’enfermer dans une petite boite métallique surpuissante, à des kilomètres dans les airs en sachant qu’il peut se faire abattre à tout moment ? Il semblerait que la dernière raison qui résiste à l’argumentation est celle que nous donne Salter : Pour la gloire…

    commandeshop

  • juin15

    LaBibCoeurCabosses

    Un critique littéraire a dit que ce roman faisait tellement de bien qu’il devrait être remboursé par la sécurité sociale. Je l’ai donc acheté et en effet… il m’a fait beaucoup de bien !

    L’histoire : Au début, un échange épistolaire entre deux femmes qui ne se sont jamais rencontrées mais qui partagent la même passion : les livres.

    Ainsi débute ce roman :
    «Sara Lindqvist, vingt huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau», libraire, et «Amy Harris, soixante cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire», passionnée de lectures.

    Sara arrive de Suède pour rencontrer Amy qui vit dans une toute petite ville de l’Iowa. A son arrivée Sara apprend qu’Amy vient de mourir et Sara  se retrouve avec un visa de trois mois et personne pour l’accueillir. Que faire pendant ce temps dans cette ville apparemment insignifiante  en plein milieu d’immenses champs de maïs ?
    A son désarroi s’ajoute le constat, curieux constat pour une libraire : personne ne lit à Broken Wheel. Mais, il règne dans cette ville un doux climat de tolérance et de gentillesse; des habitants loufoques mais généreux que Sara va nous décrire avec beaucoup d’humour, un petit monde dans lequel les gens prennent naturellement soin les uns des autres.

    Espérant leur faire découvrir le bonheur de lire, elle va ouvrir une librairie (un comble pour une ville dont les six cents habitants ne lisent pas). Pourtant cette librairie va vite devenir un lieu d’échange. Doucement, avec respect, elle va les amener à redécouvrir leur vraie personnalité. Une véritable révolution pour ces gens souvent prisonniers de leur quotidien ou du «qu’en- dira-t-on».

    Le récit de ces transformations nous fait sourire, rire, nous émeut, nous parle, nous renvoie à nos vieux clichés. Sara «petit rat de bibliothèque mal dans sa peau» va devenir la personne référente du mieux vivre avec soi-même et avec les autres. Broken Wheel, avec beaucoup d’humour, va vivre une véritable révolution souvent induite par la lecture.

    481 pages de tendresse et d’humour. Une écriture toute en nuances et pudeur. Bref, un véritable moment de bonheur.

    commandeshop

    Related Posts with Thumbnails