La Soupe de l'Espace Suivez-nous sur Facebook !

juin192010

Mon cauchemar et moi / Y. Sacré

Posté par dans la catégorie: BD

J’ai tout d’abord pensé en apercevant la couverture : « Oooh comme c’est mignon ! » Mais dès les premières pages, c’est une tout autre pensée qui est venue à moi : « Mais qu’est-ce que c’est que ça ? » Et au fil de l’histoire ne se tramait plus une interrogation mais belle et bien une confirmation : « Ce n’est vraiment pas une Bande dessinée pour les enfants ! Oulààà que non !!! »

Touchée, bouleversée, émue, mais pas (totalement) choquée ! J’ai trouvé cette bande dessinée très orchestrale… Je vous sens dubitatif d’un coup !?… Je m’explique ! Les premières pages sont telle la préparation des musiciens : on cherche, on tâtonne;  jusqu’au moment où notre mignon petit bonhomme entre en scène et fait la rencontre d’une créature. De là les notes, les blanches et les noires s’organisent et s’unissent pour nous offrir un spectacle des plus surprenant. La douceur nous embarque, nous fait même sourire (une fois), mais au fil des pages,  les notes noires prennent le pas…  l’ambiance devient sombre, très sombre, de plus en plus sombre… Et pourtant, par touches on aperçoit un univers onirique dans lequel on entrevoit des pieuvres roses (et) volantes, de mignonnes créatures, un magnifique cerf…

Par touches encore, les violons y feraient bien leur apparitions, mais les cordes se font vite rattrapées par les basses… L’orchestration est magistrale, ça monte en puissance, en intensité pour finir brutalement, d’un coup net !…
J’ai été retournée après la lecture de ce livre ! Le récit ne m’a difficilement quitté… Un texte bouleversant mis en image par des illustrations enfantines et poétiques… Je crois que c’est ça qui rend cette bande dessinée si triste et d’une très grande intelligence !!!

Mais de quoi parle-t-elle cette BD ? Place aux mots de l’auteur, Yohan Sacré :

Quel enfant ne s’est jamais réveillé en pleine nuit en proie à une terreur nocturne ?
Plongé dans un univers haut en couleurs, notre jeune héros brise le tabou des peurs enfantines en se liant d’amitié avec son pire cauchemar.  Son parcours initiatique avec cette étrange créature va cependant prendre au fur et à mesure du récit une tournure de plus en plus inquiétante…
A mi-chemin entre le bestiaire fantasmagorique foisonnant de vie de Miyazaki et l’univers gothique de Burton, Yohan nous délivre un conte enfantin qui s’avère plus sombre qu’il n’y paraît.

Mon cauchemar et moi / Yohan  Sacré – 13.50 euros
manolosantis éditions (Le chef de soupe vous en avait touché quelques mots par ici)

Related Posts with Thumbnails

7 Commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire