Accueil Essais Le squale – Francine Kreiss

Le squale – Francine Kreiss

écrit par Jean 10 avril 2018

Attention, Objet Littéraire Non Identifié (enfin, partiellement).

Le livre démarre sur un curieux hasard, dans un bar du port d’Hyères. Un homme accoste notre narratrice (plongeuse en apnée de renommée internationale) pour lui soumettre une idée de récit sur Toussaint Recco, un plongeur légendaire qui officiait en corse à Propriano. Francine trouve l’idée saugrenue, doute même de sa véracité, mais la laisse dans un coin de sa tête. L’idée finissant par germer, elle se renseigne un peu plus sur ce Toussaint Recco, et finit par se rendre compte que non seulement il a vraiment existé, mais qu’il fait partie d’une famille qui est toute aussi connue, mais pour des raisons bien moins glorieuses.

Toussaint est un des frères de Tommy Recco. Vous ne connaissez pas l’histoire de Tommy ? Eh bien, Tommy, c’est sept meurtres, une condamnation à mort et deux à perpétuité. Une personnalité fascinante qui a commit des crimes atroces pendant près de 20 ans, qui a reconnu les faits pour au final clamer haut et fort son innocence. Une innocence que personne ne croit évidemment, et qui laisse l’octogénère derrière les barreaux de sa prison corse (prison dans lesquelles il aura passé les 2/3 de sa vie).

Ayant beaucoup de peine à trouver des informations sur ce légendaire plongeur, Francine va finir par enquêter sur ce fameux Tommy, et va se retrouver prise dans la spirale frénétique de la passion dévorante qu’elle se découvre pour cet homme à la sombre destinée.

Sans jamais se départir d’un humour parfois ravageur, et avec une honnêteté sans faille, Francine nous livre les détails fascinants de cette relation ambiguë entre deux personnes qui n’auraient jamais du se croiser.

Mais Le squale, ça n’est pas que ça. C’est un livre multiple, protéiforme. C’est une déclaration d’amour à la mer, à ceux qui y vivent et à celles et ceux qui la font vivre ; à la plongée en apnée, dans les sublimes eaux de la presqu’ile de Giens.

C’est drôle, palpitant, sombre et mystérieux. Effroyable, mais jamais glauque, et suffisamment doté de ce brin de folie salvatrice pour qu’il puisse être lu par tout un chacun, le Squale est un livre étrange et inclassable qui ne ressemble à aucun autre. Un premier livre hybride, qui oscille entre le journal et la biographie (et que l’on pourrait classer en fiction non narrative) que nous devons une autrice qui nous parait tout aussi insaisissable…

Vous aimerez peut-être

1 commentaire

Laisser un commentaire

*