La Soupe de l'Espace Suivez-nous sur Facebook !

novembre52009

9782742786947

Quel bel album :) Un texte d'une grande intelligence, servi par des illustrations qui les interprêtent à merveille. Il m'a rarement été permis de lire des albums aussi chouettes que celui-là, et je pèse mes mots…

Peut-être parce que je suis un garçon, peut-être parce que je me suis revu il y a quelques années et ça m'a particulièrement touché.
Jérôme par coeur parle de l'amitié entre 2 garçons, et des sentiments que l'on peut avoir quand on est un petit garçon pour un autre garçon. Il en parle tellement bien…  On a beau être un garçon, on a pas forcément envie de se mettre sur la tête et de se prendre pour Gustave Taloche chaque fois qu'on s'amuse avec ses copains. Et c'est bien de cela que ça parle : du problème que les adultes ont à nous mettre en permanence dans des cases qui les arrangent bien, de peur que la situation leur échappe. Et pourtant, il faut laisser la nature se dérouler comme bon lui semble…

musee
© Olivier Tallec- Actes Sud Junior

Allez, je vous raconte un peu ma vie…
Je me rappelle très bien que quand j'avais 5-6 ans, j'adorais m'amuser avec mes copains, et je ne supportais pas de me castagner avec eux, même si je le faisais quand la situation l'exigeait. Moi je préférais cueillir les fleurs du stade pendant que les autres dribblaient au foot, à l'affut du moindre exploit, déjà prêts à se dépasser, à se donner à fond comme le demandait l'entraineur…

Cela ne m'a pas empêché de m'intéresser de près aux occupations des garçons de mon âge, et d'être encore plus préoccupé par les jeunes filles de mon âge…
Aujourd'hui je suis content de ne pas inculquer ces valeurs à mon fils ; j'étais même tout fier de lui à la rentrée de cette année, quand il est allé faire un bisou sur la joue à son pote antonin, qui lui était en larmes, en lui disant : "Allez Antonin, ça va aller, je vais te protéger…"

jeromeweb
© Olivier Tallec- Actes Sud Junior

Pour papa,
Jérôme ne joue pas au foot,
"c'est un peu dommage".
Mais attention,
même s'il ne se bagarre pas tout le temps
avec les autres poings de l'école,
pour être fort, il est fort, bien sûr.

Alors non, l'album ne traite pas de l'homosexualité. Il parle des amitiés qui sont différentes de celles qu'on cultive à la télévision et dans nos sociétés. Il en parle très très bien, et j'invite grandement tous ceux qui n'aiment pas être enfermés dans des cases et des préjugés à vous jeter sur ce petit (grand) bijou…
Un grand merci à Thomas et à Olivier de nous l'avoir partagé ainsi…

Jérôme par coeur - Thomas Scotto & Olivier Tallec
Actes Sud Junior - 14 Euros

Related Posts with Thumbnails

12 Commentaires

  • Commentaire by Sabbio — 6 novembre 2009 @ 9:39

    Merci Jean pour ce bel article! Je suis tout à fait d’accord avec ce que transmet ce livre et ce que tu dis (et merci pour le partage de tes souvenirs)… maman, entre autres d’un petit garçon, je lui souhaite d’être bon, doux, gentil et pas forcément l’image des petits garçons tels que l’attend la société : bagarreur, agité, avec des amitiés s’éprouvant dans la confrontation physique…

    [Répondre au commentaire]

  • Commentaire by Isabo — 9 novembre 2009 @ 10:50

    C’est tellement vrai qu’on enferme même parfois sans s’en rendre compte, les filles et les garçons dans des cases, et qu’on s’y enferme donc en même temps en tant qu’adulte !
    Ça fait longtemps que je recherche un album comme celui-là pour mes fils, surtout pour le grand de 5 ans qui est en plein dans le sujet, alors merci pour ce coup de coeur qui fera un très joli cadeau de Noël !

    [Répondre au commentaire]

  • Commentaire by BelleSahi — 10 novembre 2009 @ 18:25

    Je crois au contraire que cet album parle d’homosexualité ! Et il le fait très bien. Avec sensibilité. En effet il ne range pas dans des cases. Il apprend la tolérance et avant tout l’amour entre deux êtres tout simplement…A lire aux enfants sans à priori. Parce qu’eux naissent tolérants. Ce sont les adultes qui parfois ne veulent pas voir…qui ont peur. L’amitié est un très beau sentiment et l’amour…aussi.

    [Répondre au commentaire]

  • Commentaire by Mel — 10 novembre 2009 @ 18:46

    Comme quoi nous avons chacun notre interprétation… Personnellement je suis complètement d’accord avec Sabbio et Jean !!!… Quand on a un bonhomme à la maison on comprend bien Jérôme :) Je suis heureuse de voir mon loulou faire des bisous à ses copains, ce qui ne l’empêche pas de martyriser son chat (le pauvre Rocky cat…) Un très beau livre sur l’amitié SINCÈRE ! Pour les filles il y a « marre du rose »… http://www.soupedelespace.fr/leblog/marre-du-rose-nathalie-hense-ilya-green/

    [Répondre au commentaire]

  • Commentaire by Jean — 10 novembre 2009 @ 18:58

    BelleSahi : Dans un sens il en parle, mais honnêtement, pense-tu vraiment qu’il soit question d’homosexualité pour des enfants de cet âge ?? Ne tombons pas à nouveau dans ce piège là, parce que cela consisterait de nouveau à mettre le livre dans cette case. Et c’est bien toute l’intelligence de ce bel album : parler de l’amitié, forte, fusionnelle, sans qu’il soit question de sexualité. Quand j’étais petit, j’aimais entretenir cette relation là avec les amis de mon âge, ceux dont j’étais proche.

    Aujourd’hui ils me manquent, j’aimerais les revoir, repenser aux moments où on s’amusaient et on rigolaient ensemble. Je n’ai plus la même relation avec les hommes de mon âge, et je le regrette. J’ai pourtant une femme que j’aime profondément (petit message au passage, je sais qu’elle me lira ;) hihi ), et nous avons mis au monde un petit garçon au tempérament joyeux, extraverti, et qui entretient les mêmes amitiés avec les garçons de son âge, comme lorsque j’avais le sien. Et je peux dire que ça, j’en suis sacrément fier….

    Merci de ton commentaire, il nous permet d’en parler un peu plus :)

    [Répondre au commentaire]

  • Commentaire by BelleSahi — 10 novembre 2009 @ 19:12

    On peut être amoureux enfant…sans penser à la sexualité !!!! C’est ça qui est beau justement. Et quelque chose me dit que je ne tombe pas dans le piège…mais je sais que cet auteur à l’art de dire les choses avec intelligence sans les nommer directement.

    [Répondre au commentaire]

  • Commentaire by Jean — 10 novembre 2009 @ 21:19

    Bien sur qu’on peut parler d’amour sans évoquer la sexualité (surtout en ce qui concerne les enfants, ouf!) :) Et puis je ne souhaite pas dire par là que tu tombes dans un piège, je me suis mal exprimé…
    Je pense qu’il s’agit vraiment d’amitié, pas d’amour… enfin, c’est ce que j’en pense, et je te laisse évidemment libre d’interpréter cela comme tu le sens.
    Je ne veux en aucun cas diriger l’esprit de quelque chose que je n’ai ni écrit, ni imaginé. Je ne fais qu’évoquer ce que je ressens en fonction de mon histoire, de mon enfance ; je n’ai jamais été amoureux de mes copains étant petit, même si ça ne m’empêchait pas de les aimer profondément…
    Tu vois ce que je veux dire ? :)

    [Répondre au commentaire]

  • Commentaire by BelleSahi — 11 novembre 2009 @ 8:43

    Oh oui je vois très bien ce que tu veux dire. J’aime aussi profondément mes amis(ies).

    [Répondre au commentaire]

  • Commentaire by hugolali — 13 novembre 2009 @ 18:09

    Bonsoir tout le monde. J’ai moi aussi été particulièrement touchée par ce livre et compte bien le conseiller en cette fin d’année (ben oui encore une libraire…) pourquoi? Parce que Thomas Scotto est un auteur exceptionnel, alors tout de suite on lit son nouveau livre, et on est jamais déçu. Il y a sa justesse, sa délicatesse, son pince sans rire, son « je dit tout en ne disant rien de précis ». (d’ailleurs, j’en dirais autant des illustrations de Olivier Tallec, c’est drole non?) Oh merci Monsieur Scotto! Et puis ensuite, le sujet en lui même, le sentiment « amour ». C’est tellement difficile de dire de quelqu’un qu’on l’aime sans que cela soit mal interprété. Et ce petit bout de bonhomme, il va au charbon, en se contrefichant de ce que d’autres penseront, simplement parce que Jeremy compte plus que leur avis.
    Ca m’a fait du bien de le lire ce livre, et ça me fera du bien de le vendre!

    [Répondre au commentaire]

  • Ping by Nous aussi on a eu des kdos… - La Soupe de l’Espace — 13 janvier 2010 @ 17:46

    [...] mains. July fait définitivement partie de ceux-là Et July, elle nous a envoyé un beau cadeau : un album qu’on aime fort, et qui nous aide à trouver les mots pour le dire à [...]

  • Ping by Oh Olivier ! - La Soupe de l’Espace — 2 juin 2010 @ 8:37

    [...] (un sujet TRÈS difficile, un album incontournable) -« Jérôme par cœur », magnifique album sur l’amitié avec un grand A entre deux garçonnets. -« Mercredi à la [...]

  • Commentaire by lidy — 3 novembre 2012 @ 15:10

    Bravo pour cette belle critique, je note tout de suite ce livre sur ma liste « pour mon fils », il est pour l’instant trop petit mais je serai ravie de lui lire dans quelques années. merci du conseil!

    [Répondre au commentaire]

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire