La Soupe de l'Espace Suivez-nous sur Facebook !
  • Minute Lecture
  • mars4

    Pas couché*Cathy Ytak

    Posté par dans la catégorie: Ado, Minute Lecture

    pas couché couv

    « Je n’ai pas couché avec Timothée. Alors ça suffit, cette histoire.
    Timothée, c’est mon ami. Ami, vous savez ce que ça veut dire? Ça vous arrive de réfléchir et de penser à autre chose?
    [...]
    C’est clair pour tout le monde? Ou il faut encore que je vous fasse un dessin? »

    Ce sont ici les mots très forts de Manon qui dès la première page du livre se défend avec virulence de cette rumeur qui court, on l’imagine, et qui semble la mettre dans tous ses états…!
    Ainsi Manon est bien décidée à prouver à tout le monde que l’amitié garçon/fille c’est non seulement possible, mais aussi sans prise de tête, sans pleurs, sans ambiguïté. Ils en sont la preuve avec Timothée! Na!

    Oui mais…Est-ce que c’est aussi simple que ça? Est-ce juste les autres qui s’inventent des histoires?Est-ce juste la taquinerie adolescente des camarades qui pèse sur les épaules Manon?
    Au départ on pourrait le penser, et puis Manon le dit elle-même, depuis le début avec Timothée, ça a été clair!

    « Déjà, par exemple, la première fois qu’on s’est vus, il ne m’a pas parlé de mes yeux.
    En fait, de cette première fois là, je m’en souviens à peine. Pas de cœur qui bat la chamade, pas de frisson dans le ventre.
    Je crois qu’il ne m’a pas regardée, pas plus que je ne l’ai regardé. »

    Au départ c’est en effet une belle histoire d’amitié: pas de papillons au ventre donc, mais des heures passées ensemble autour d’un goût commun pour la musique, et plus particulièrement pour le disque vinyle…! Alors comme le dit Manon, critiquant les autres filles de son âge qui ne font QUE parler du sexe opposé, être ami avec un garçon permet de parler d’autres choses, d’ouvrir les horizons… Bref pour Manon une relation amicale avec un garçon est aussi le moyen de ne pas devenir une amoureuse écervelée et focalisée …!

    Plus je lisais les mots de Manon, plus sa fermeté me paraissait dire autre chose que le simple agacement d’une rumeur qu’on subit… Sa relation n’était peut-être pas si simple avec Timothée. Surtout lorsque Timothée prononce les mots…ceux qui peuvent mener au désir de l’autre, qui attirent et qui font peur, ces mots et ces idées qu’on a plus autant envie de combattre que ça.

    Pas couché est vraiment un régal tant Cathy Ytak arrive à parler avec justesse et subtilité de l’ambivalence de la relation entre Manon et Timothée, et plus largement du désir et de l’amitié, des émotions radicalement différentes qui nous étreignent, de l’adolescence…
    Un texte court présenté sous la forme du monologue, une lecture retentissante qui vient vous chercher tout de suite.

    Pas couché paraît dans la collection « D’une seule voix » chez Actes Sud Junior, collection réunissant des textes courts et forts écrits sous la forme du monologue. Il s’agit d’une collection déjà existante mais qui est relookée (maquette, couverture, format…) en ce début 2014. On y retrouve d’ailleurs un autre titre de Cathy Ytak, Rien que ta peau,  déjà paru dans la collection « D’une seule voix », mais épuisé depuis un peu plus d’un an, avant de s’offrir une seconde jeunesse cette année.
    Et pour ceux qui seraient gourmands « D’une seule voix », vous croiserez la plume de Thomas Scotto avec Ma tempête de neige, celle d’Irène Cohen-Janca avec Arrête de mourir,ou encore la plume de Frédérique Deghelt avec  Cassée , et celle de Gilles Abier avec La piscine était vide .
    De quoi se régaler, et je reprendrais les mots de l’éditeur, avec « des textes d’un seul souffle. Des textes à dire, à partager avec soi et le monde. »

    commandeshop

  • février8

    chacunSaCabane

    Clément fond en larmes. Il ne s’y attendait pas du tout. C’est venu d’un coup. Comme du lait qui déborde d’une casserole. Impossible de se retenir. Le balafré ne dit rien. Il coupe le saucisson en tranches épaisses. Exactement comme le garçon les aime.

    Le balafré c’est son grand-père. Clément s’est enfui. Il n’en peut plus de ses parents. Ok ils sont divorcés mais ne pourraient-ils pas s’entendre au moins une fois ? Un moment qui devrait être agréable devient un calvaire; ses vacances d’été il ne veut pas avoir à choisir avec qui il les passera ! Son grand-père est d’accord mais comment faire ?

    S’il a besoin de réconfort, pourquoi est-il venu chez ce grand-père qui ne veut pas qu’on l’appelle Papy mais Gérard ou Grand-père ? Pourquoi venir chez cet « ancêtre » qui vit seul et qui refuse les accolades ?

    A la lecture de ce petite poche, se dessine la relation entre nos deux personnages; belle, juste. J’ai a-do-ré l’écriture de Mathis, son histoire, ses personnages. 48 pages à faire découvrir à votre pré-ado et une belle idée cadeau pour les (futurs) grands-parents moi j’trouve ^^

    commandeshop

    Chacun sa cabane * Mathis
    Éditions Thierry Magnier – coll. Petite Poche – 5,10 euros

  • janvier25

    couv

    Dans une école tranquille, les élèves se rendent comme chaque mardi à « l’ABCD », la bibliothèque de leur établissement. Jusque là rien d’extraordinaire me direz-vous. Mais un phénomène étrange va frapper le groupe d’élèves: dans les livres empruntés à la bibliothèque, des mots ont mystérieusement disparu des pages…!

    Alors tous les élèves se mettent en quête de ces mots disparus dans toute la bibliothèque!

    p-unique

    Mais qu’est-ce qu’il se cache derrière cette disparition?! Ou QUI….?!!! Fantôme de la bibliothèque, petites souris…?!
    Les élèves sont bien décidés à élucider le mystère des mots perdus et ils ne sont pas au bout de leurs surprises!

    Une très chouette histoire autour de l’amour des livres qui peut être aussi une très bonne première lecture. Rappelez-vous on avait déjà beaucoup aimé La planète des Mius ou encore Pépin! chez Gargantua.

    commandeshop

    Le voleur de mots
    Texte de Céline Person- Illustrations de Maëlle Schaller
    Éditions Gargantua-4.99 euros

  • janvier9

    Bisou * Benoit Charlat

    Posté par dans la catégorie: Minute Lecture, Petite enfance

    Je vous arrête de suite ami(e) bibliothécaire, ne cherchez pas chez l’École des Loisirs ! Et non, pour son dernier tout-carton, Benoit Charlat (petit rappel de quelques titres qu’on adore à la soupe au rayon petite enfance ici et , entre autres) le grand illustrateur des tout-petits a choisi les éditions Sarbacane (ou l’inverse ?! bref !…)

    BisouCharlat

    Tadam ! voici : « Bisou » de Benoît Charlat aux éditions sarbacane (donc !)

    Vous ne pouvez pas imaginer la joie quand j’ai appris sa parution ^^ En grande fan de son travail (Nénègle fut LA révélation divine ! A moins que ce ne soit La saucisse de Cornichou ?) je l’attendais comme un enfant à la découverte du 4heure au fond de son sac d’école…
    On retrouve son trait bien à lui qui allie humour et tendresse.

    BisouBobo

    Une fois de plus Benoît nous séduit, cette fois avec sa farandole de bisous !
    Bisou donné… BisouDroiteGauche

    bisou attendu (une pensée toute particulière à mon papounet ^^ smaaak)

    BisouOrNot

    mais aussi celui qu’on espère (j’avoue c’est mon préféré celui-ci ^^)…

    BisouVoeux

    Des pages que vous aimerez tourner, des bisous que vous aimeriez recevoir :)
    Inattendu, à chaque page leur découverte vous fera rire, sourire jusqu’à vous émouvoir, parfois. Et puis, il y a ce dernier bisou… Celui qui clôt le livre et qui a déjà fait faire de nombreux « hmmm » aux grands lecteurs et des « Berk » aux pitis n’enfants, à la soupe ^^…

    Un gros coup de cœur ♥
    (Benoît si tu nous lis – message perso – : ça ne te dirait pas de proposer ta prochaine histoire dans la collection « Tête de Lard » ? ^^)

    commandeshop

    Bisou * Benoit Charlat
    Éditions sarbacane – 10,50 euros

  • novembre30

    Bazar Bizarre * Jean Lecointre

    Posté par dans la catégorie: Imagier, Minute Lecture

    J’ai toujours trouvé son travail bizarre (et j’adore ça ^^) alors quand j’ai appris qu’il sortait un imagier…

    « Bazar bizarre » est un travail signé Jean Lecointre ! Ouiiiii cet artiste dont la signature est composée de collages loufoques, qui parfois dérangent mais le plus souvent amusent. Vous vous souvenez il a sorti, chez le même éditeur un album extra sur les contes revisités, sans parler des dents du loup (un de mes préféré de la collection « tête de Lard » avec « Coco » ^^) : un régal ! Il y a eu aussi « les animaux domestiques »(en jeunesse) et plus récemment, une fois la renommée bien là (et parce que son travail adulte est digne des grands ^^) l’expo suite à la sortie de ce livre là ! Puisque je vous ai déjà dit tout ça sur lui autant vous faire une petite biographie non ? (si !) :

    Jean Lecointre est illustrateur polyvalent, il fait vivre son univers particulier dans des livres, dans la presse mais aussi en films d’animation. Cet univers est constitué de collages toujours délirants et souvent grinçants où les archétypes de notre société de consommation sont détournés, retournés, pour créer des images absurdes ou loufoques, des situations absconses où le réel est poussé dans ses retranchements, des créatures polymorphes aux confins de l’humanité. Visuellement nourri d’heroic fantasy, de science-fiction, ou d’images de mass market des fifties américaines, son travail est férocement drôlatique, mais aussi éminemment satirique puisqu’au-delà de la farce ou de l’étonnement visuel, Jean Lecointre dénonce le consumérisme galopant dont ses images usent et abusent.

    Maintenant que c’est fait, revenons-en à « Bazar bizarre » paru en octobre aux éditions Thierry Magnier (encore un livre sur ma pile dont je m’étais promis de vous parler) il s’agit là d’un petit livre carré (18,8 x18,8 cm), d’un imagier bizarre où les photographies flirtent avec le bazar (ou l’inverse…) On y trouve un poussin coussin (une référence à Ponti ou bien au duo Douzou & Bertrand ?), un oeuf boeuf (dicton mis en image ^^), mais aussi…

    Savons
    Savants

    Bref ! un imagier surprenant, insolite et complètement foufou (pas tant que ça…) pour petits et grands qu’il est bon de regarder et re-regarder encore, qu’il est bon d’écouter aussi…

    Un voyage en carrosse (comment ça c’est en citrouille habituellement ?) au partir au pays du bazar, dans les rêves les plus bizarres. On en a tous non ? Peut-être un jour en tête de Lard ? Allez va ! je vous en avoue un des miens (il est soft pas d’inquiétude ^^) : avoir TOUTE la collection des têtes de lard chez moi ! A croire que Thierry Magnier a lu dans mes pensées (ok : 15 dans le coffret, pas tous)

    Bazar Bizarre *Jean Lecointre
    Thierry magnier – 14.50 euros

    Boite « Tête de Lard »
    Coffret (en pin massif, sérigraphié) comprend quinze titres phares de la collection Tête de lard.
    Editions Thierry Magnier – 99 euros

  • mars13


    Image © Charlotte Des Ligneris

    Écrit par Virginie Aladjidi et joyeusement illustré par Charlotte Des Ligneris, Avant d’être grand est paru il y a quelques jours chez Thierry Magnier. Ce petit livre (qui a tout d’un grand ^^) de la collection Tête de lard (j’aime d’amUr cette collection !!! – En ce moment on en a pleiiiin en soupière j’adore j’adore j’adOre, j’aimerai TOUS les avoir chez moi ^^) parle d’enfance mais pas que…

    Je ne sais pas vous, mais personnellement quand j’étais petite j’avais hâte d’être grande ^^
    Ces questions qu’on se pose enfant sur le monde mystérieux des grands qui nous attend, cette question redondante : « Quand on est grand c’est comment ? » On se dit que c’est forcément mieux; est-il si loin de celui que nous vivons enfant ?…

    Un livre pour petits et grands à avoir dans une poche, au fond de son sac.
    Un livre mini rikiki maousse costaud à consulter sans modération !
    Scrunch’ ce que c’est bon cette collection !

    Avant d’être grand
    Virginie Aladjidi & Charlotte Des Ligneris
    Thierry Magnier – Coll Tête de lard – 6.50 euros

  • avril9

    Pépin * J-C Mazurie

    Posté par dans la catégorie: Lectures cadet, Minute Lecture

    Pépin est un caneton comme les autres. Si bien qu’il s’ennuie, que ça l’ennuie ! Il aimerait être différent, il est différent… Pour se démarquer des autres, il trouve une idée, des idées… ce qui attire l’attention des autres. Pépin lance ainsi diverses modes sans même le savoir/vouloir. Mais la mode permet-elle de se différencier ?…

    Un petit livre riche en saveur et valeurs ! A croquer dès 5 ans ;)

    Pépin
    Jean-Christophe Mazurie
    Gargantua Jeunesse – 6 euros

    Mais qui est donc Gargantua, à part être le célèbre géant au grand gosier du deuxième roman de François Rabelais ?
    Les éditions Gargantua, jeune maison rennaise créée en 2010 par deux auteurs/illustrateurs et leurs compagnes, a pour ambition de publier des livres pour la jeunesse, des arts books, des recueils d’humour, des nouvelles illustrées mais également des romans graphiques.

    + d’info sur cette jeune maison d’édition par ici ;)

  • mai19

    Muiiik / A. Petit

    Posté par dans la catégorie: Minute Lecture

    Je suis une grande Fan de la collection « Tête de Lard » de chez Thierry Magnier (qu’on se le dise !) C’est, pour moi l’occasion de rire, pleurer et papoter autour d’un livre pas plus grand qu’un mouchoir de poche (vous savez ceux en tissu que nous prêtaient nos grands-mères… olàlà que de souvenirs !) Dirigée par Antonin Louchard (grand monsieur dans le monde de la littérature Jeunesse !!!) la collection permet dès le plus jeune âge d’initier et amuser l’enfant… Sisisi M’ssieurs dames ! Ses « expériences artistiques et littéraires », ces drôles de petits livres de 12X12 cm, sont de petits extra-terrestres racontant chacun leur histoire.
    « Tête de Lard »
    c’est une collection, histoire de ne pas bouder l’Art, la littérature jeunesse (même les grands curieux adorent ça !) l’originalité et l’imagination… ça déménage !!! En un mot : « J’adore! »

    Un des derniers à être sorti celui d’Aurore Petit

    Petite Biographie (si, c’est important !) :
    Aurore est née à Troyes (dans l’Aube !) en 1981. Après être passée par l’école Estienne, l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, et à l’Uqam (Montréal) Aurore Petit s’installe à Paris et développe un travail d’auteur. En 2008, elle publie Ménageries, son premier ouvrage personnel, suivront Big Apple, et Muiiik ! Aux Editions Thierry Magnier (dont je vais vous parler). Elle travaille depuis 2006 pour l’édition et la presse. Elle publie également de courtes histoires dans des revues issues de la micro-édition (Ecarquillettes, L’institut Pacôme), et s’essaie à des expériences scénographique pour le théâtre Jeune Public. Toujours à cheval entre l’adulte et l’enfance, l’univers d’Aurore Petit peut être parfois très simple et minimal, ou plus fouillé et bavard. » (cf. la charte des auteurs et illustrateurs)

    Pour en revenir au petit (mais Grand !) « Muiiik »…

    Tout commence avec une rencontre, une histoire d’amour ! S’en « découle » le fruit de leur amour… Pas facile pour cet enfant dont la maman est un cochonne et le papa un taureau (oulàlà les symboliques hihii…) !!! Vraiment pas facile d’être mi-vache/mi-cochon; d’être « enfant différent » ! On se sent rejeté, on cherche sa place…

    … jusqu’à la trouver ! De mauvaises rencontres avant de trouver celle qui changera le cours de sa vie
    et éclairera l’avenir :) son avenir…
    Vive le métissage !

    Muiiik - Aurore Petit
    Editions Thierry Magnier

    Collection Tête de Lard / 6,50 euros

    Related Posts with Thumbnails