La Soupe de l'Espace Suivez-nous sur Facebook !
  • BD
  • septembre252014

    Love in vain * Mezzo et J.M. Dupont

    Posté par dans la catégorie: Adulte, BD

     

    loveinvaincouv

    On dit de Robert Johnson que c’est le diable qui lui a appris à jouer de la guitare en échange de son âme. Cette histoire, qu’il colportait lui-même, la rareté de ses enregistrements et son talent indiscutable ont fait de lui la légende du blues qu’on connait. Sa vie fut courte et il ne laisse à la postérité que 29 morceaux enregistrés et trois photos, mais le mythe a irrigué l’histoire du rock, à travers des dizaines d’artistes comme Howlin’ Woolf, Jimi Hendrix, Jimmy Page, Eric Clapton et bien sûr Keith Richards, pour les plus connus. Aujourd’hui encore, les frères Cohen citent sa légende et les White Stripes reprennent une de ses chansons.

    Lire la suite | Commentaires

  • septembre172014

    ziaflora

    Gros coup de cœur pour ce superbe album, dont l’histoire est originellement tirée de « La lettre de Flora », roman de Fred Paronuzzi paru chez Robert Laffont en 2006. Fred Paronuzzi a voulu donner une seconde vie a cette magnifique histoire et s’est associé au talentueux Vincent Djinda, pour nous livrer une BD poignante, sensible et particulièrement juste.

    L’histoire de Mattéo, père de famille qui sombre inéluctablement dans la spirale de l’alcoolisme, et qui en subit toutes les stigmates : isolement, mensonge, agressivité, destruction programmée. Le récit démarre fort, avec le départ précipité de sa femme et sa petite fille, et la lecture d’un courrier reçu d’italie, l’informant de la disparition prochaine de sa tante Zia.

    Zia_Flora-p28-29

    En proie à des démons intérieurs dus à une enfance particulièrement, Mattéo va éprouver toutes les difficultés du monde à redresser le front et recommencer à se battre. Il va tracer seul la route, en direction de l’Italie, pour dire au-revoir à cette tante qu’il a tant aimé, et trouver un véritable but à son existence.

    Toute la sensibilité du récit de Fred Paronuzzi est portée par le trait fort et délicat de ce jeune illustrateur, qui n’a visiblement pas attendu des années pour nous témoigner son superbe talent.

    Un grand bravo à tous les 2 :)

    commandeshop

  • juillet172014

    miettescouv

    Youhou, un vrai-faux nouvel album de Frederik Peeters!

    Faux, puisque Les Miettes était déjà paru en tout petit tirage il y a 13 ans; vrai, puisque sa diffusion a été plutôt confidentielle et que pour de nombreux lecteurs, il s’agira d’une véritable découverte.

    Un brin de folie traverse le livre, avec ses personnages dignes d’un freak-show, son rythme effréné et son scénario qui nous embarque en plein milieu de l’action sans nous laisser aucun répit!

    mietteswagon

    Nous embarquons donc dans un train, qu’un personnage aux allures de Monsieur Loyal veut détourner vers le Liechtenstein. Il est accompagné par une bande hétéroclite composée entre autres de frères siamois qui se détestent, d’un alchimiste qui transforme le plomb en pastis et d’un « charmeur de voie » qui a pour mission de propulser toute la compagnie à l’endroit souhaité. Bien sûr, rien ne se passera comme prévu, donnant lieu à des dialogues d’une incroyable richesse verbale et rythmique. Richesse que l’on retrouve évidemment aussi dans le dessin de Peeters, comme toujours d’une expressivité parfaite, où le noir et blanc tranche sur des fonds dorés et où le mouvement est roi. miettestrainfou

    Hommage au regretté Fred, auteur de Philémon, cette BD est de celles dont on ne se lasse pas et que l’on peut lire, relire et re-relire en découvrant toujours de nouveaux détails!

     commandeshop

     

  • juillet92014

    Franky

    C’est bon ça ! Franky (et Nicole) c’est une collaboration : entre Les Requins Marteaux et Cornélius, deux maisons d’édition tip top en BD indé !!! Franky c’est chez les Requins et Nicole, sa copine(-coquine), paraitra dans 6 mois pour le deuxième numéro de la revue Franky (et Nicole) ou plutôt, là : Nicole (et Franky). Vous suivez ?

    Bref ! Au delà de ça, il s’agit d’une revue hyper riche, en bandes dessinées et en découvertes : des styles graphiques complètements opposés, du noir & blanc, de la couleur, du travail au trait mais aussi très chiadé; tous les auteurs unis par le même désir… folie et histoires sexy, une revue complètement barrée où l’humour y est (souvent) potache. Qu’est-ce qu’on aime ça à la soupe :)

    Voyez comme il est beau Franky, comme il est sexy avec sa coupe chevaleresque et sa moustache triomphante des 70’s. Plongez dans ce regard viril qui vous appelle à lui. Il est costaud Franky : plus de 300 pages d’histoires illustrées (dois-je vous rappeler Ferraille, qui fut son grand frère ?). Ne résistez pas, laissez-vous faire…

    frankyNicole

    Humour, fantaisie, amour, sexe, loufoquerie, de quoi s’éclater sur la plage cet été avec Franky (et Nicole ^^). Allez, je sais que vous l’attendez… Finissons donc cette critiquette en chanson :

    Si comme moi, vous vous marrez autant que vous fait bouger du popotin avec cette chanson : courrez vous procurer cette revue, elle est pour vous !!! (vivement la prochaine ^^)

    commandeshop

    Et histoire de vous faire baver, voici quelques noms des auteurs : François Ayroles, Matthias Malingrëy, Mrzyk & Moriceau, Lars Sjunnesson, Petteri Tikkanen, Nine Antico, Marie Caillou, Charlotte Dumortier, Pierre Ferrero, Tangui Jossic, Jonathan Larabie, Sébastien Lumineau, Noémie Marsily, Tommi Musturi, Ruppert & Mulot, Olivier Schrauwen, Olivier Texier, Anouk Ricard, Marc Boutavant

  • juin192014

    BoucheOmbre

    On connaissait déjà les romans de Carole Martinez : Le Cœur cousu et Du Domaine des murmures, voici sa première BD ! Encore une fois, elle nous livre un récit féminin et mystérieux, où l’on ne cesse d’être surpris.

    Dans Bouche d’ombre, on s’attache à un groupe de lycéens qui, pour s’amuser, va s’essayer au spiritisme. Et les esprits vont répondre présents ! Les conséquences de ce jeu innocent vont dépasser de loin leurs attentes et révéler les secrets, les déceptions et les rancunes des uns et des autres.

    BO1

    C’est Maud Begon, une jeune auteur de BD, qui donne vie à ce récit et à ses personnages; principalement à Lou, héroïne de cette histoire. Cette jeune fille bien dans son temps, dans ses baskets qui semble pourtant être particulièrement sensible aux manifestations des esprits. C’est elle d’ailleurs qui démêlera les fils de l’histoire…

    BO2

     

    commandeshop

  • avril222014

    Ma famille Zombie Tome1 * Eléonore Zuber

    Posté par dans la catégorie: BD

    Dire que je l’attendais avec impatience serait mentir… Dire de je l’attendais avec une impatience foOOooolle serait plus juste :) J’aime tellement son travail (C’est elle qui a fait les « Lorsque… – je suis vraiment chiante, enceinte, je picole un peu trop,… ! ») , ce regard qu’elle porte sur la vie, sa personnalité « rien qu’à elle » (ne louper pas une occasion d’aller à sa rencontre; elle fait du bien au cœur). Quand elle est venue à la soupe j’étais en admiration devant cette nana (ou comment l’expression « garder une âme d’enfant » à pris TOUT son sens !). Nous l’avons invité à nouveau, au salon de Toulon l’an passé. Elle m’annonça alors que Sa famille Zombie avait trouvé pas une mais deux maisons d’édition (le choix, il est beau parfois)… J’avais envie de sauter partout, dans tous les sens ! Elle mérite tellement dame Zub’, comme j’aime l’appeler ^^

    familleZombie1.jpg

    Voilà, il est arrivé, il est là ! Alors vous pensez bien que j’ai TOUT lâché pour elle. J’avais déjà entr’aperçu quelques croquis comme cette histoire de cheval qui me fait mourir de rire à chaque fois !

    chevalZUB.jpg

    La famille Zombi c’est sa famille. Éléonore a tellement à raconter. Des histoires de famille, des anecdotes : on en a tous ! Certaines en commun… Je ne sais pas vous, chez nous aussi nous décorions nos dents avec le maïs pour s’en faire des dents jaunes ^^ hihi.

    maisZUB.jpg
    Dans cette famille elles sont trois sœurs, telles les fillettes dans « La petite maison dans la prairie » ! Et puis soyons franc, qui ne s’est jamais identifié à l’un de ces personnages ?! hihii ^^ La Bande dessinée commence ainsi, par la description (genre « Amélie Poulain » ^^) de chaque membre de la famille; Riri étant la cadette…

    ririZUB.jpg

    S’en suit une série de strips plus amusants les uns que les autres. A plusieurs reprises j’ai bien cru que j’allais me faire pipi dessus tellement c’est drôle ^^ Elle est douée dame Zub’, ou plutôt devrais-je dire : Eléonore Zuber ! Clap clap clap (mes applaudissements)

    crottesZUB.jpg

    Bravo pour ton dessin, ces histoires que tu partages avec générosité, humour et tendresse. J’ai tellement hâte de lire la suite (parce que j’ai bien vu sur la couverture : « Tome1″ ;) ) A bientôt ! Pleiiiiin de kiss.

    commandeshop

     

  • avril162014

    Kanopé – Louise Joor

    Posté par dans la catégorie: Adulte, BD

    9782756036762v

    Rares sont les coups de cœur unanimes en BD à la librairie, Kanopé en fait irrémédiablement partie. Le cocktail parfait pour une très, très chouette BD : un savant mélange d’aventure,  d’humour, de rebondissements, des personnages drôles et attachants, un magnifique coup de crayon, une intrigue SF bien ficelée, un bel univers particulièrement immersif, le tout servi dans un seul volume (un one shot dans le jargon éditorial) !!!

    La BD démarre par une préface de Philippe Buchet, le papa d’une autre héroïne qu’on aime beaucoup, et depuis quelques années maintenant à la librairie, Sillage (à savoir d’ailleurs que la première édition comporte un bien joli ex libris dessiné par Buchet). Cela n’a rien d’étonnant car les connexions entre Sillage et Kanopé sont nombreuses, et même si Kanopé a son propre univers, on sent que l’hommage à l’œuvre de Buchet est bien présent.

    9782756036762_pl02

    Nous sommes en 2137, et comme on pouvait s’en douter, l’Homme a tout dézingué sur son passage. L’écosystème de notre planète a été complètement déréglé, le reste de l’humanité vit reclus dans le dernier bastion de ce qu’il reste de notre planète, l’Amazonie. Kanopé, une jeune fille orpheline, y vit encore, cohabitant avec une colonie d’anciens révolutionnaires, les « éco-martyrs ». Son destin sera changé à jamais lorsqu’elle fera la connaissance de Jean, qui a fuit de son côté la station orbitale sur laquelle il était prisonnier…

    Louise Joor signe là sa toute première BD, au style impeccable ;  qui lui aura prit 2 ans de sa vie. Rien que ça ! Toutes nos félicitations pour cette excellente BD, un chouette moment de lecture qui donne envie de découvrir ce que cette jeune auteure aura à nous offrir dans les années à venir. Bienvenue Louise, et un grand bravo pour ta Kanopé :)

    commandeshop

  • mars252014

    Le Serpent d’Eau * Tony Sandoval

    Posté par dans la catégorie: Adulte, BD

    Le-Serpent-deau-de-Tony-Sandoval

    Tony Sandoval et son univers onirique. J’aime m’y échapper ! Je referme « Le serpent d’eau » paru chez Paquet en février, auparavant engloutie « Les Echos invisibles » (le deuxième tome étant de février également). Rêve, irréalité, le surnaturel vous y croyez vous ?

    serpentEau2

    Dans « le Serpent d’eau » Mila est une adolescente solitaire, ancrée dans la réalité. Elle aime s’échapper pourtant seule en vélo, loin de sa maison, dans des endroits connus d’elle seule. Un jour qu’elle part se baigner, elle rencontre une jeune fille blonde, de son âge. Si mystérieuse, si différente d’elle… Agnès. Notre timide héroïne est attirée et ressent pour cette poupée blonde aux propos étranges une terrible attirance, et plus particulièrement pour ses dents (blanches, si belles) que lui arrive-t-il ?

    Entre rêve et réalité on accompagne ces deux jeunes filles comme par enchantement ou plutôt : comme par envoutement. Les aquarelles de Tony sont magiques, elles offrent un voyagent au cœur d’un conte apaisant et dérangeant, pour adultes, de 144 pages. A sa lecture, Tony Sandoval nous fait jouer avec le feu à chaque page tournée, tout comme Mila flirte avec l’eau…

    serpentEau1

    Le Serpent d’eau est un conte pour grands enfants qui mêle étrangeté et réalité, le surréel en plein cœur du réel ! J’ai adoré m’y plonger. Merci, vivement le prochain !

    commandeshop

    Related Posts with Thumbnails