La Soupe de l'Espace Suivez-nous sur Facebook !
  • Archives
  • avril12

    princescharmcouv
    © Editions Nathan

    Nora est une jeune fille de presque 15 ans, elle est élève en troisième et habite Paris. Mais il ne faut surtout pas oublier de parler de sa passion: Nora est fascinée par Ava Gardner, actrice américaine et figure ultra glamour du cinéma des années 50.

    Un beau jour le hasard vient frapper à la porte de Nora. D’ailleurs pour être tout à fait précise, je devrais dire que le hasard est venu trouver la jeune fille à son balcon plutôt qu’à porte! En effet  Nora découvre sur son balcon,  au milieu de ses géraniums, une enveloppe à l’attention d’un certain Rodrigue Briand, au 32 rue du Chemin-Vert à Paris. Nora habite au 34 de cette même rue.

    L’enveloppe a été ouverte et la jeune fille résiste seulement un instant à la tentation de voir si elle contient toujours une lettre. A son grand bonheur, Nora découvre la dite missive! Il s’agit d’une lettre de rupture destinée à ce fameux Rodrigue signée de la main d’une certaine Larissa. Nora est terriblement enthousiaste d’avoir trouvé cette lettre comme le témoin d’une romance passée…! Alors poussée par la curiosité, elle décide de renvoyer la lettre à son destinataire et d’y joindre quelques lignes:

    Le 12 mars

    Cher voisin,

    J’ai trouvé cette lettre qui semble vous appartenir. Je me permets de vous la retourner. Pas trace de votre corps écrasé dans la cour! Vous avez été bien avisé de jeter seulement la lettre. Après tout l’amour pourrait frapper de nouveau à votre porte. Rien de pire qu’un chagrin d’amour, ou peut-être si…ne jamais en avoir vécu aucun?!
    Prompt rétablissement
    Votre voisine du 34, 1er étage,

    Nora C…

    Nora ose ainsi écrire à Rodrigue avec beaucoup d’audace et de singularité! Dans sa lettre on découvre une jeune adolescente des années 2010 qui emploie pourtant le vouvoiement fort châtié des correspondances d’antan! Avec un soupçon d’humour grinçant par dessus cela, Nora est une jeune fille surprenante…!

    Peu après l’avoir écrite, Nora décide de déposer sa lettre dans la boîte de Rodrigue. Et à partir de là les dés sont jetés, plus possible de rembobiner! C’est peut-être le début d’une étonnante correspondance…?!

    Nora est une jeune fille qui, à l’ère des textos, tweets et autres moyens de communication 2.0, croit encore en la beauté de la correspondance papier! Romantique dans l’âme, empreinte de l’amour pudique du cinéma des années 50, Nora prend sa plume et espère. Ou peut-être se cache-t-elle derrière cet idée de rêver l’amour plutôt que de le vivre?! La jeune fille oscille entre l’affirmation de sa singularité et l’appréhension de découvrir ce qu’elle n’a encore jamais vécu…

    Maïa Brami parle avec justesse de l’ambivalence de l’adolescence. Nora paraît un peu différente des autres ados et en même temps elle est bel et bien en train de vivre les préoccupations de cet âge, cherchant à définir son identité propre, et sa façon de vivre ses futures amours…!

    Un très chouette moment de lecture dès 13 ans !

    commandeshop

  • avril7

    Des vagues*Isabelle Simler

    Posté par dans la catégorie Albums

    simlercouv

    Après nous avoir fait découvrir le monde des volatiles avec Plume, et celui des petites bêtes avec La toile, cette fois Isabelle Simler nous invite sous l’eau, à la découverte du milieu aquatique! Et vous allez voir on en prend plein les mirettes…

    Tout comme le chat de Plume qui dissimulé dans l’image guettait les oiseaux, et l’araignée de La toile qui se glissait un peu partout dans l’illustration, à nouveau dans Des vagues, une silhouette s’invite aux milieu des poissons, invitant à un petit jeu de cache-cache.
    Mais place maintenant aux images ;)

    simler1

    simler2

    Tiens serait-ce un poulpe enroulé autour d’une cheville?!

    Dans Des vagues nous croiserons beaucoup d’espèces différentes, des plus grands prédateurs aux plus petites créatures des océans. Isabelle Simler nous fait embarquer dans une plongée à la découverte des merveilles aquatiques…comme ces poissons multicolores!

    simler4

    Hypnotique…!!!

    commandeshop

  • avril5

    J’aime les animaux*Dahlov Ipcar

    Posté par dans la catégorie Albums

    ipcarcouv

    Il y a peu je vous parlais de L’Oeuf mystérieux de cette même auteure : Dahlov Ipcar! Une merveille! Quel plaisir de découvrir une deuxième adaptation française inédite de l’œuvre de l’auteure-illustratrice!

    Ainsi cette deuxième pépite est à nouveau un bel hommage  à la nature et à ses animaux! Cette fois un petit garçon nous dit son amour pour tous les animaux, les plus petites bêtes comme les plus grosses, des animaux domestiques aux animaux plus exotiques, ils les aime TOUS!

    Juste pour le plaisir des yeux, avant même d’avoir commencé l’histoire, regardez comme cela commence joliment:

    ipcar1

    Et puis notre bonhomme commence à nous parler des animaux qu’il aime et nous fait part de ses rêves: travailler avec les animaux coûte que coûte…En devenant gardien de zoo par exemple!

    ipcar2

    Ou encore s’occuper d’une animalerie! Et pourquoi pas devenir fermier ?

    ipcar3

    Grâce à l’adaptation française d’Albin Michel (par Françoise de Guibert), on a le plaisir de découvrir à nouveau le magnifique univers graphique de Dahlov Ipcar!

    commandeshop

  • avril3

    couvramadier

    Que c’est chouette de retrouver le duo  Ramadier et Bourgeau ! Rappelez-vous l’année dernière ils nous avaient fait rire avec Au secours Voilà le loup ! Cette fois ils reviennent avec une nouvelle histoire! Mais ce coup-ci ils nous parlent d’un loup à…manger!

    Proie habituelle du loup depuis les contes classiques, c’est le petit cochon qui dans, Manger un loup, en a marre de cette même rengaine depuis des siècles! Pour une fois il voudrait démontrer qu’un petit cochon peut manger un loup et même nous donner la recette.

    ramadier1

    Alors commençons! D’abord le contenant! Assez gros pour plonger le loup entièrement dedans!

    ramadier2

    Mais en plus des condiments pour assaisonner notre animal, encore faut-il avoir Le dit loup!!!

    ramadier3

    Notre petit cochon arrivera-t-il donc à ses fins? Apprenti cuisinier et surtout apprenti prédateur, qu’est-ce que ce rôle de composition va donner?!

    Venez vite découvrir la suite de la recette du revanchard (il y a de quoi!) petit cochon!

    commandeshop

  • mars21

    DRAGONS-BADELCOUV

    Je vous présente Strokkur jeune dragon et son papa! Dragon père et dragon fils vivent paisiblement dans une grotte cossue au milieu de la vallée.

    Le papa de Strokkur lui annonce un beau jour qu’il est l’heure de passer un grand cap, celui de cracher du feu comme tout bon et grand dragon se doit de faire et de brûler au passage quelques maisons! Il est temps de grandir pour notre petit dragon…! Mais Strokkur s’interroge, sera-t-il capable en crachant du feu d’embraser les maisons?! Saura-t-il faire honneur à sa famille comme le veut son père?! L’inquiétude est de mise et l’envie n’y est pas tout à fait! ;)

    DRAGONS-BADEL1

    Au programme de ce grand saut dans la vie de Strokkur, il y aura une rencontre avec un drôle de petit garçon, une maîtresse un peu effrayée au départ, de l’entraide qui fait fi des apparences…

    DRAGONS-BADEL2

    … de nombreuses péripéties, un cap passé de manière inattendue, à la façon de Strokkur! Et aussi un papa qui va se faire surprendre par l’intelligence, le bon sens de son fiston (oui les humains ne sont pas que bons à croquer!)… ! Bref, au programme un album plein d’humour et de sensibilité sur l’autonomie, sur la nécessité de dépasser certaines traditions familiales un peu trop rigides !

    commandeshop

  • mars17

    Les Cinq Mal foutus*Béatrice Alemagna

    Posté par dans la catégorie Albums

    LESCINQMALFOUTUScouv
    © Editions Hélium

    Je ne voudrais pas jouer les ébahies mais là il faut que je commence par vous dire: quel bonheur de découvrir un album tel que Les Cinq Mal foutus de Béatrice Alemagna paru chez Hélium! Qu’est-ce que c’est beau, qu’est-ce que c’est juste…!

    En effet Beatrice Alemagna réussit à combiner simplicité et force en livrant un album qui peut vous parler à tous les âges!

    L’histoire?! Celle de cinq êtres « Mal foutus » ! Le premier est tout troué, le deuxième plié en deux comme une feuille de papier, le troisième toujours ensommeillé, le quatrième marche à l’envers, la tête en bas, et enfin le cinquième condense toutes les bizarreries sous la forme d’une grosse boule!
    Rassurez-vous donc blogosmonautes, il est normal que vous aperceviez ci-dessous sous sa couverture, « Quatrième » avec les pieds sur le coussin ;)

    cinqmal1

    Tout ce petit monde cohabite ainsi dans une maisonnée à leur image, c’est à dire « brinquebalante »!

    cinqmal2

    Nos Cinq Mal foutus, « le Troué », « le Plié », « le Mou », « le Renversé », « le Raté » vivent dans l’harmonie, conscients de leurs défauts respectifs, ils en rient même souvent entre eux!
    Quand, un jour, ils voient arriver « un type extraordinaire »….! Sans imperfections physiques, scintillant de confiance en soi, fort de sa superbe, il est tout simplement… PARFAIT!

    cinqmal3

    On ne pouvait trouver plus diamétralement opposé à nos Cinq Mal foutus, et pourtant nos cinq acolytes accueillent chaleureusement  Mister Perfect et avec beaucoup d’honnêteté surtout! Quand le Parfait s’enquiert de savoir ce que font les Cinq Mal foutus de leurs journées, ils répondent en cœur et avec le sourire: « Bof, rien. On rate tout »!

    Pour le « Parfait » cela ne se peut!!  Ils ne servent donc à rien ces cinq-là!
    C’est à ce moment-là que les Mal foutus ont une réaction formidable pour répondre à l’attaque de Monsieur Parfait!
    Et si chaque caractère allient ensemble défauts ET qualités?! Et si ce qui ressemble à des points faibles étaient parfois des points forts?! Je reprendrai les mots de « Troué » qui pour une fois voit sa singularité autrement:

    « … Je ne me fâche jamais: la colère me passe au travers. »

    Cet album invite à changer de point de vue. Sur soi-même et sur les autres.
    Et si on voyait, comme le dit l’adage, le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide?

    Cet album offre un message aux petits comme aux grands curieux sur la différence, la singularité de chacun. C’est une magnifique incitation à être soi-même avec le bon et le moins bon, sans peur de l’échec. D’une grande sensibilité…

    A savourez en toute simplicité ;) !!!

    commandeshop
    Gros coup de coeur !

  • mars13

    zapcouv

    Une histoire de chat ça n’est jamais pour me déplaire (les chefs de Soupe le savent ;)), alors un album à propos d’un matou répondant au nom de Zap le chat, conducteur de taxi de surcroît, illustré par Magali Le Huche en plus,  c’est ce que j’appelle une superbe combinaison :) !

    Zap est en effet conducteur de taxi en ville, heureux comme tout, il sillonne la ville de sa bonne humeur lançant sa phrase fétiche à la cantonade:
    « C’est moi, Zap! Le plus heureux des chats!
    Dans mon mini taxi, la vie me sourit
    Zip, Zap! C’est moi Zap, le roi des chats! »

    zap1

    Et puis un jour Zap prend à son bord, quatre passagers aux longs cous, trompes et grandes dents!

    zap2

    Direction l’aéroport pour que nos quatre acolytes puissent prendre l’avion et retourner vers leur jungle qui leur manque beaucoup…!
    C’est vrai la ville c’est bien pour les vacances, mais nos quatre amis ont envie de retrouver l’air pur et les grands espaces!

    Et là surprise, et si Zap embarquait aussi, voir cet autre monde qu’il ne connaît pas ?!
    Alors c’est parti pour le grand voyage!!!!!!

    Oui mais, euh, une petite question quand même…Un chat de gouttière très urbain peut-il s’adapter dans la jungle…?!

    Un très bon moment de lecture!

    commandeshop

  • mars7

    greniercouv

    Quel plaisir de découvrir cet album quand j’ai vu qu’il réunissait Davide Cali et Marie Dorléans! Je me régale à chroniquer dès que je le peux leurs pépites respectives (notamment ici ou encore). Alors les voir réunis sur cet album, paru chez Sarbacane, n’augurait que des bonnes choses !
    Miam il ne restait plus qu’à savourer l’histoire du Vide-grenier!

    Tout commence par une phrase, une phrase qui peut sembler ordinaire, et qui je pense a été dite au moins une fois dans chaque famille:
    « Tu as vu, chéri, c’est la brocante ce week-end. Si on en profitait pour débarrasser un peu le grenier?…Il est plein de vieilleries qui ne servent plus à rien depuis des années »

    grenier1

    Et là il est intéressant et très drôle de se pencher sur l’expression du visage de l’homme qui, à entendre la phrase de sa femme, écarquille les yeux de stupeur! En montant l’escalier il déclare dans sa barbe: « Des vieilleries…? Je ne vois pas de quoi elle parle »

    Monsieur serait-il un peu flemmard sur les bords? Dans le déni de la nécessité d’un ménage de printemps?
    Et si en réalité le grenier était pour ainsi dire un « dossier sensible » pour lui?

    grenier2

    A voir son arrivée au grenier et les souvenirs qui ressurgissent et se matérialisent dans l’illustration, oui le grenier semble être pour notre homme, bien plus qu’un amas de vieilleries…! Je veux bien sûr parler des souvenirs d’enfance, de vie, de famille auxquels on est diablement attaché. Le grenier c’est en quelque sorte un jardin secret qui rassemble ces objets qui véhiculent nos souvenirs.  Même si parfois ces témoins de notre histoire n’ont plus vraiment fière allure, ont vécus, ils semblent néanmoins conserver une couleur, une odeur, un goût presque, exceptionnels.

    grenier3

    Le souvenir est tellement vivace que notre personnage rencontre son double enfant! Ensemble ils jouent, font des parties endiablées de train électriques, de tir à l’arc en coiffe d’indien, de course en luge! Tout y passe et l’heure est à l’amusement!

    grenier4

    Pas sûr que le tri soit fait à temps pour la brocante mais en tout cas cette dernière aura été l’occasion de voyager dans le temps et de se rappeler toutes ces choses qui sont nos madeleines de Proust à nous…
    Empreints d’affect et donc difficiles à envisager avec du recul (référence personnelle au syndrome de l’écureuil qui amasse et ne se sépare de rien au grand dam des armoires!), il en est de ces objets qu’on aura envie de transmettre sans se résoudre à les jeter…;)

    Un super moment de lecture, à savourer dès 5 ans!

    commandeshop

    Related Posts with Thumbnails