La Soupe de l'Espace Suivez-nous sur Facebook !
  • Archives
  • août162014

    Chers blogosmonautes, un billet pour vous parler des très chouettes rendez-vous qui vous attendent la semaine prochaine si vous passez du côté de Solliès-Ville, Solliès-Toucas et La Farlède!

    D’abord je vous rappelle que le 26 ème festival de Bd de Solliès-Ville se tiendra le 22, 23 et 24 août prochain ! La Soupe de l’Espace y participe comme l’année précédente !! Nous aurons donc peut-être le plaisir de vous croiser sur notre stand !? Cette année encore de très beaux rendez-vous, pour en savoir plus, c’est par ici !

    welcomaffiche
    MATTOTTI © ALIEN 2014

    J’en profite aussi pour vous dire que monsieur Jacques Tardi sera présent sur le festival BD de Solliès-Ville! Mais ça n’est pas tout ! Pour commémorer le centenaire de la guerre 14-18, plusieurs événements se déroulent autour de l’œuvre de Tardi, Putain de guerre :

    Vous pourrez assister à une table-ronde avec Dominique Grange et Jacques Tardi à Sollies-Toucas (salle Lanza) le vendredi 22 août à 11h. Par ailleurs une exposition se tiendra le 22, 23, 24 août prochain à la médiathèque Eurêka à la Farlède (entrée gratuite). Une superbe exposition de 60 œuvres originales de Jacques Tardi, autour de son album Putain de Guerre.

    Enfin le samedi 23 août à 21 h au domaine de la Castille vous pourrez assister au récital Tardi, spectacle inédit de Dominique Grange et Jacques Tardi composé de chansons, de lectures et d’images projetées sur grand écran, avec la complicité sur scène des 5 musiciens du groupe Accordzéâm.

    La Soupe de l’Espace est un des points de vente/billetterie pour acheter vos places pour le récital ! Alors n’hésitez pas à venir en soupière pour vos tickets !

    Un bon week-end à tous :)

  • août142014

    Jour férié*

    Posté par dans la catégorie Avis !

    Hyereslespesquiers
    Cartes postales signées Monsieur Z (dispos à la soupe & à l’office de tourisme)

    Un petit billet spatial pour vous informer que demain  le vendredi 15 août la soupière fermera son couvercle pour ce jour férié.
    Nous vous retrouvons donc dès le lendemain, le samedi 16 août à partir de 10h !

    Bonne journée à tous !

  • août82014

    CROCOCOUV

    On commence à le savoir, dans les histoires, les animaux prédateurs  n’hésitent pas une seconde à se grimer pour tromper et appâter leurs proies…comme un illustre loup qui se déguise en mère-grand pour ne citer que lui!

    Mais le loup n’est pas le seul à jouer les roublards aux dents longues! Il y a aussi les crocodiles qui rasent l’eau avec leurs yeux jaunes et leurs mâchoires monumentales!
    Dans Croco contre canetons nous sommes face à un duel entre un terrible crocodile nommé Barnabé et 7 petits canetons! Pour ce duel notre crocodile compte bien jouer avec les apparences! Ainsi il n’hésite pas à se déguiser espérant pouvoir croquer les sept pauvres palmipèdes!

    CROCO2

    Plus nombreux mais carrément plus frêles, nos sept canetons paraissent un peu mal partis pour gagner! Combat déséquilibré me direz-vous? Oui on pourrait le penser…!

    CROCO1

    A moins qu’il y ait une arme infaillible à laquelle personne, même pas un croco affamé, ne résisterait?! Regardez plutôt ;)

    CROCO3

    Rien n’est perdu pour la fratrie de volatiles!

    Caio Riter et Laurent Cardon livrent un très chouette album à lire dès 4 ans avec de l’humour,  et la mélodie d’un petit conte randonnée! On accroche tout de suite à l’histoire comme une petite rengaine ménageant le suspense de la chute finale ;)

    C’est l’histoire de sept canetons…
    sept?…Non, six canetons…cinq…quatre…trois…deux…un…

    commandeshop

  • juillet12014

    Ca roule Dino?*Florie Saint-Val

    Posté par dans la catégorie Albums

    Dinocouv

    « Alors ça roule Dino? » n’arrête-t-on pas de demander à notre petit dinosaure aujourd’hui! En effet chacun demande des nouvelles de Dino en passant tantôt en taxi pour madame Pic, en gros camion pour monsieur Bec, en trottinette pour les uns, et pour les autres en patin ou en poussette…! Du plus petit au plus gros des transports, à pédaler ou motorisé, tous les transports défilent devant Dino!

    dino1
    dino2

    Dino aussi veut que ça roule pour lui! Avec tous les transports qui existent, Dino rêve d’être équipé à son tour!  Trop grand pour grimper comme les petits dans la poussette ou le caddie, dans quoi Dino va-t-il rouler?

    dino3

    Une histoire sur le thème des transports qui change de l’imagier et peut parler à une tranche d’âge un peu plus large, avec une mélodie dans le texte qui donne du rythme à l’album et une illustration splendide de Florie Saint-Val!

    commandeshop

     

  • juin302014

    M.Flux*Kyo Maclear & Matte Stephens

    Posté par dans la catégorie Albums

    fluxcouv

    Bienvenue dans le quartier du jeune Martin, dans une ville ordinaire, constituée de maisons bien alignées les unes à côté des autres, jolies certes mais sans rien qui détonne! Mieux encore, dans ce quartier aucune forme d’originalité n’est envisagée par les habitants car ils n’ont jamais connu le changement! Ainsi, tout comme les habitants, le jeune Martin vivait au rythme du prévisible

    flux1

    Quand un beau jour, une arrivée impromptue vint bouleverser la routine rassurante, le calme inquiet du quartier: il s’appelait M. Flux! A l’allure de dandy, il ne manqua pas de se faire remarquer. Il se présentait comme un artiste. Et pourtant il ne dessinait pas, il ne peignait pas, ne sculptait pas, non…lui était un artiste qui transforme les choses, les objets, autant dire que le changement lui était quotidien et bien loin de lui faire peur!

    flux3

    Et puis un jour Martin croisa la route de M.Flux. Friand de changement, libre d’esprit, ouvert aux autres, à la rencontre, M.Flux est un bouleversement à lui tout seul, allez disons le, un OVNI pour tous les habitants du quartier! Et si M.Flux devenait bien plus qu’un monsieur qui dérange? Et si son arrivée allait changer la vie des habitants? Et je vous laisse avec ce court extrait qui met en appétit ;)

    Nous aimons que les choses restent comme elles sont.
    -Je vois. Mais Martin, tout change. Regarde autour de toi. Une goutte de rosée, une bulle, un nuage. Qu’est-ce qui ne change pas?

    Un bel album (magnifiques illustrations de Matte Stephens!) plein de justesse pour apprivoiser l’inconnu et ses peurs!

    commandeshop

     

  • juin262014

    garecouv

    Est-ce que la jeune Sylvia vous dit quelque chose?! En fait je vous ai déjà parlé d’elle lors d’une précédente chronique, par ici ! Il s’agit donc d’une seconde aventure avec à nouveau beaucoup de poésie pour parler de l’enfance dans le texte comme dans l’illustration.

    Cette fois-ci on change aussi de saison, il est venu le temps des vacances d’été et Sylvia débarque chez son grand-père. Elle découvre très vite la présence d’une nouvelle voisine, une petite fille de son âge nommée Violette. Cette demoiselle est visiblement passionnée de nature, et Sylvia ne tarde pas à réclamer à sa famille le droit d’aller la rejoindre.

    gare-au-loup-01
    © éditions Cambourakis

    gare-au-loup-03
    © éditions Cambourakis

    Sylvia Lespiègle-Gare au loup m’a rappelée les aventures d’enfance auxquelles on peut jouer des heures entre cousins ou entre copains, avec une curiosité et un imaginaire quasi sans borne (on s’arrête juste pour manger dans mes souvenirs ;)). On s’imagine explorateurs comme Sylvia et Violette. Cet album rappelle aussi ces moments délicieux où pour la première fois, on fait comme les grands en dormant (blaguant) sous la tente toute une nuit!

    Un bel album, une très jolie madeleine de l’enfance!!

    commandeshop

  • mai312014

    Journal*Julie Delporte

    Posté par dans la catégorie Adulte

    journalcouv

     

    Je me demande si je n'écris pas pour savoir si les autres n'ont pas fait ou ressenti des choses identiques, sinon, pour qu'ils trouvent normal de les ressentir. Même, qu'ils les vivent à leur tour en oubliant qu'ils les ont lues quelque part un jour.

    Annie Ernaux

    C'est sur ces mots que s'ouvre Journal de Julie Delporte. A travers cette phrase Annie Ernaux rappelle que l'autobiographie, par le journal en l'occurence, c'est partager une expérience personnelle et intime avec les lecteurs, qui eux-mêmes pourront s'identifier à cette expérience. Elle rappelle ainsi la dimension universelle de l'autobiographie, de la confidence dans l'écriture.

    Ce que Julie partage avec nous c'est la fin d'une histoire d'amour, les prémices d'un éloignement qui va crescendo jusqu'à la rupture totale.          

    journal3


     

    Et puis à nouveau la vie sans l'autre comme s'il fallait réapprendre petit à petit… Les angoisses qu'il faut parfois réapprivoiser…

    journal2

       

    Et puis comment vivre l'écriture à travers cette épreuve? Peut-on arriver à garder par là la trace d'une histoire d'amour? Le journal pourrait-il conserver les souvenirs quand l'absence se fait?

    Julie Delporte interroge aussi le rapport de celui qui se raconte à son journal. Elle questionne sa légitimité, sa nécessité…

         journal5

     

    Julie Delporte se livre à nous, aux couleurs de ses crayons, chaque jour qui passe. C'est un acte de confiance qui m'a beaucoup touchée en tant que lectrice. Et c'est surtout la subtilité, la justesse et la simplicité des mots et du dessin de Julie qui rendent son Journal extrêmement émouvant. Et pour illustrer du mieux possible mon propos je voudrais vous laisser avec les mots de l'Agrume, superbe maison d'édition qui édite le Journal. Leurs mots disent parfaitement l'expérience de lecture toute particulière que nous offre Julie Delporte.

    Julie Delporte questionne la séparation, et on plonge avec elle dans un gouffre, on cherche à fuir la perte, puis on sort la tête de l’eau avec elle et on se souvient… À travers ce récit, elle  pose la question de la trace de l’histoire d’amour, le vœu de tout garder en mémoire ou de tout effacer…

    Une merveille…

    commandeshop

     

  • mai282014

    Jour férié*

    Posté par dans la catégorie Avis !

    Un petit billet spatial pour vous dire que demain
    jeudi 29 mai la soupière fermera exceptionnellement son couvercle pour la journée.
    Nous vous retrouvons donc dès le lendemain, le vendredi 30 à partir de 10h !

    Bonne journée à tous !

    vacances
    Audrey Guiller, Oriol Vidal, Les vacances, coll "mes p'tites questions", éd Milan.

    Related Posts with Thumbnails