La Soupe de l'Espace Suivez-nous sur Facebook !
  • Archives
  • septembre162014

    Journée trèèèèèès intense en soupière aujourd’hui (cartons, facturations, commandes scolaires, rentrée littéraire,…). Et puis, il est arrivé parmi d’autres, dans un des carton de nouveautés. L’auteur nous épate à chacune de ses nouveautés mais alors là ! Il est génial ce livre !!! Je vous laisse en compagnie de l’auteur, il en parle si bien :)

    commandeshop

    Édouard ! S’il n’est pas primé cette année ce bouquin j’y comprends rien !
    Et oui, on se verra à Montreuil cette année. Bises

  • septembre132014

    Le cinquième !
    Souvenez-vous, dès les premières aventures en pyjamarama, la talentueuse Frédérique est venue à la soupe (non pas en pyj’). Ensuite il y a eu New-York, Lunaparc, Moi en pyjamarama et en loisir créatif : Robots en actions !

    Pour quand l’espace en pyjamarama ? ^^

     commandeshop

  • septembre122014

    La rentrée littéraire nous dévoile peu à peu ses merveilles. Nous allons essayer de vous en présenter un maximum… Une nouveauté arrivée parmi les premières : « Le chien que Nino n’avait pas » (Didier jeunesse).

    ChienNinocouv

    Quel bel album ! Didier jeunesse nous propose ici la découverte d’un album flamand. Les illustrations d’Anton Van Hertbuggen sont poignantes. Entre son trait vif, saisissant et la technique souple, vaporeuse des crayons-aquarelles (je me demande même s’il n’y a pas du fusain ?!), le texte d’Edward van de Vendel est ici justement illustré.

    Celui qui, dans son enfance ne s’est jamais ennuyé lève la main. AH ! Et qu’est-ce que vous faisiez ? Personnellement je m’inventais une meilleure amie (bien que j’avais des copines n’allez pas croire que…). Et bien dans cet album Nino avait un chien…

    ChienNino1

    Un jour, cet animal de compagnie tant aimé par Nino, que personne ne voyait, disparu. A la place : un chien, un vrai que tout le monde voit. Un cadeau de sa maman inquiète. Son papa ? Il est souvent loin, pour le travail…

    NinoF

    Un magnifique texte illustré sur le manque qui souligne l’importance de l’imagination dans la vie d’un enfant..

    commandeshop

    Encore un coup de cœur de la soupe !

  • septembre112014

    boitehoudart

    Emmanuelle Houdart ! Qui ne la connait pas (franchement ^^) ?! Vous aimez l’illustration, la littérature jeunesse, les images fortes, vous ne pouvez pas passer à côté :)

    Personnellement j’aime de nombreux travaux d’illustration (je vous en fais d’ailleurs part régulièrement ^^) mais l’univers de cette grande Artiste me laisse à chaque fois sans voix (tout comme celui de Martin Jarrie, Aurélia Grandin, Jean-François Martin, et bien d’autres déjà dévoilés et d’autres que je garde secret… pour le moment ^^)

    Pour en revenir au travail d’Emmanuelle, je vous présente son p’tit dernier :  « La boite à Image » de chez Thierry Magnier ! (bientôt un album chez Les Fourmis rouges – hâte ! – J’vous en parlerai ^^)

    boiteImages

    Dans une mini boite cubique sont rangés quatre petits livres (tout-mignons) tout-cartons aux coins arrondis, quatre imagiers. Mais attention ! Pas de simples imagiers représentant l’inévitable fraise, le fabuleux lapin statique et autres accessoires de la vie quotidienne telles que la brosse à dent et la première cuillère de bébé illustrés de face (bien sûr); ah ça non !

    Ceux qui connaissent l’univers d’Emmanuelle vont s’en délecter…

    boiteimagesH

    Quatre onomatopées pour présenter quatre thématiques : Le « Miam ! » à la sauce d’Emmanuelle nous dé-cloche de succulents gâteaux (à la fraise ^^) et autres miam-miam que les petites langues vont sans doute apprécier (le livre moins..). Dans « Grrr ! » retrouvons des images de lapin (évidemment ^^) et autres animaux (fantastiques ou non) que vos petits bambins voudront adopter. Quant à « Areuh ! », THE onomatopée du bébé, il met en scène les objets de son quotidien (vus par Emmanuelle c’est quelque chose ^^) !… Et le p’tit dernier (mon préféré, le plus osé) : « Argh ! » parle des peurs, de toutes les peurs d’un enfant en passant par les petits bobos aux grandes frousses; une chouette manière de les appréhender dès le plus jeune âge (pour ça Emmanuelle est la reine !!!)

    Bref ! Pas besoin d’être un enfant pour apprécier, comme vous pouvez le constater ;) C’est intelligent, intriguant et si beau que le rayon « Pitis n’enfants » de la soupière est bien content de l’accueillir ce mini cabinet de curiosités !

    commandeshop

    GROS coup de cœur de la soupe !

  • septembre42014

    Combien de terre faut-il à un homme ?

    Posté par dans la catégorie Albums, Conte

    combiendeterre

    Waouh ! Je referme ce livre avec énormément d’admiration.
    Tout d’abord les illustrations : les sublimes et lumineuses illustrations de Raphaël Urwiller sont attirantes, si surprenantes que ma curiosité en a été attisée ^^ J’avais déjà été séduite par son travail en 2012 avec cet album, puis en 2013 par celui-ci (que je n’avais pas eu le temps de chroniquer… Un jour peut-être ?… Je l’ai tellement aimé !)

    plus

    Le travail de cet illustrateur est majestueux. Voyez et découvrez derrière ses images le travail d’un graveur, d’un séri-graphiste. Waouh ! la claque. Allez une p’tite bio pour le plaisir :

    Raphaël Urwiller, auteur-illustrateur diplômé des arts décoratifs de Strasbourg,
    a cofondé le studio expérimental Icinori avec Mayumi Otero. Ils y travaillent en
    duo ou de façon indépendante, éditant livres d’artiste, sérigraphies et gravures.
    Passionné d’estampes et de livres illustrés, nourri d’imagerie populaire et de dessin
    contemporain, il travaille avec autant de plaisir pour la presse (NY Times, Le Monde,
    XXI etc.), pour l’édition (RMN, Actes Sud, Gallimard, etc.).

    Pour cet album, Raphaël a choisi trois couleurs (le noir étant considéré comme « absence de couleur » suivant mes vieux souvenirs en école d’Art) : le lumineux jaune, le passionné rouge et l’encré bleu. Des jeux de masses, de couleurs, de superpositions se marient pour donner vit à des scènes hypnotiques. Et aussi un trait épuré illuminé par les aplats de couleurs choisis, le tout couronné d’une impression impeccable, somptueuse, en tons directs (bravo à l’atelier Grafiche AZ en Italie !).

    Concernant l’histoire d’Annelise Heurtier elle parle, vous parlera. Elle a choisi un conte juste, une fable moderne qu’elle adapte magnifiquement. Il s’agit là d’une nouvelle de Léon Tolstoï, un des écrivains majeurs de la littérature russe des années 1850-1910, connu pour ses romans et nouvelles, riches d’analyse psychologique, de réflexion morale et philosophique (plus d’infos par ici ^^) et aussi pour son engagement politique…

    demenagement

    Ce texte nous embarque dans les pas de Pacôme, petit fermier. Un jour, vient sur ses terres un étranger qui lui vante la fertilité des siennes : les terres de la Volga. Un déménagement s’impose ! Pâcome est bien décidé à faire prospérer son exploitation. Pourquoi s’arrêter là quand on, peux avoir plus, hein ?! Le voyage ne s’arrête pas là puisque, de nouveau, Pacôme entend parler de lointaines contrés où, parait-il, la terre est si facile à avoir.

    - Ces gens sont bêtes comme des moutons, ricane le marchand en reprenant une part de vatrouchka. Il passent leur temps à jouer de la flûte, boire du thé et chanter. Leur terre, ils ne la cultive pas. Ils te la donnent pour une bouchée de pain.

    Sur place, il rencontre le chef Bachkir qui lui propose un marché : le territoire qu’il parcourra à pied sera à lui pour seulement 1 000 roubles, pourvu qu’il soit revenu avant le coucher du soleil…

    soleil

    Oui Pâcome est ambitieux…
    Un album qui apprendra aux enfants (dès 6 ans) à se contenter de ce que l’on a, que le « c’est déjà ça » est mieux que le « rien » !

    fin

    commandeshop

    BRAVO à toute l’équipe derrière ce livre ! Un message nourrit de riches valeurs, essentielles dans le monde actuel.. GROS COUP DE CŒUR DE LA SOUPE.

  • septembre22014

    Les secrets de l’école * Eric Veillé

    Posté par dans la catégorie Albums

    Aujourd’hui c’est la rentrée des classes ! Pour le chef et moi c’est de l’émotion pur jus : notre petit bonhomme, notre tout-petit, notre bébé -il y a encore peu !- fais cette année sa dernière année de primaire ! L’an prochain c’est le collège, le bus, les filles, les heures de colle, la première clope… STOP ! je m’égare; « On n’y est pas encore, chaque chose en son temps; n’y pense pas ma pauv’Lucette ! » Bref ! Revenons à nos moutons (enfin… à la chronique plutôt). Tout ça pour vous présenter aujourd’hui un album qu’on a A-DO-Ré à la soupe (et à la maison ^^) :)

    rentree

    Aux manettes Eric Veillé ! Après nous avoir tout dévoilé sur les loups et sur les papas, c’est au tour des maitresses de passer à la casserole (enfin… vous m’avez compris ^^) mais pas que ! Dans cet album instructif (et pas des moins rigolo) vous allez tout découvrir sur les coulisses de l’école aussi ! Parce qu’à l’école béh… c’est pas qu’une histoire de maîtresse, à ça non !!!

    gens

    Tous les secrets de l’école enfin mis à nu ! on apprend par exemple qu’après la classe, les maîtresses font des batailles de cahiers de CE2 avant de se rendre au bal dans la cave secrète de l’école, ou que les dames de cantine passent leur nuit à traquer poules pour le déjeuner du lendemain des enfants.

    maitresses

    Un livre documenta-rire à dévorer au quatre-heures dès 5 ans (j’ai dit « dès » ;) )
    Bravo Eric (t’es trop fort !)

    commandeshop

    Belle rentrée à tous !!!

  • septembre12014

    La Galerie éphémère s’intalle ?!

    Posté par dans la catégorie Art, Expos

    Quelle belle surprise lors de notre retour de voyage le 20 Août, quelle belle initiative !

    galerieE

    Depuis le 11 Août se sont ouvertes, en face de la librairie, les portes d’une galerie d’Art :
    La Galerie Éphémère :)

    Exposition collective, cette galerie accueille les œuvres d’artistes hyèrois et de la région essentiellement. Elle propose une mixité des genres, des styles mais toujours de qualité. Vous pourrez y découvrir régulièrement de nouvelles œuvres puisque les Artistes ont 7 semaines pour proposer leur travail (à la vente !). Des oeuvres d’artistes plasticiens, de peintres, de sculpteurs, d’illustrateurs, de graphistes, de photographes, de designers, d’artistes de rue…

    Aux manettes de cette chouette initiative, ce curieux et bel atelier trois artistes hyérois : Frédérique Montagnac, Nini Violette et Philippe Boeuf.

    On leur souhaite beaucoup de succès et pourquoi pas… qu’elle pose ses valises ?!

    Vernissage de la Galerie le vendredi 5 septembre.
    + de renseignements par ici & encore + d’infos sur leur page Facebook.

  • août292014

    !!! AVIS !!!

    Posté par dans la catégorie Avis !


    fermeture

    La soupière sera exceptionnellement fermée ce samedi
    après-midi
    pour raisons personnelles.
    Merci de votre compréhension :)
    Ouverture donc samedi 30 août de 10h à 13h.

    Related Posts with Thumbnails